Les hackers ont donné trois jours à HBO pour répondre. HBO

Des hackers qui assurent posséder une mine d'or d'épisodes de "Game of Thrones" ont menacé de divulguer du contenu — et les contacts personnels des stars de la série — à moins d'obtenir le paiement d'une rançon.

Le groupe anonyme a demandé près de 7 millions de dollars pour empêcher la révélation de ces informations. 

Ils prétendent avoir les numéros de téléphone personnels et les adresses mails d'Emilia Clarke, Peter Dinklage et Lena Headey, ainsi que beaucoup de contenus encore inédits de la série HBO. 

La menace a été postée avec un cache de 3,4 Go contenant d'autres données apparemment volées à HBO. 

Selon un article d'Associated Press, il contiendrait : 

  • Un résumé détaillé du prochain épisode.
  • Un mois de messages électronique d'une boîte mail d'un cadre HBO. 
  • Une capture d'écran de dossiers avec des étiquettes comme "Budget", "Juridique", "Droits et Distribution".
  • Des documents contenant les numéros de téléphones et les adresses mails des acteurs de la série. 

Les demandes viennent sous forme d'une vidéo adressée au DG d'HBO Richard Plepler postés par un "Mr. Smith," précisant les dernières demandes du groupe. Selon WIRED, la video est filmée avec la musique du générique de "Game of Thrones".

Selon AP, la lettre avait été rédigée en anglais et était "émaillée de fautes d'orthographe et de références à la pop culture."

Les hackers ont dit qu'ils leur avait fallu six mois pour infiltrer le réseau HBO, et exigent "6-mois de salaires en bitcoin", d'après AP. Ils ajoutent gagner habituellement 12 à 15 millions de dollars par an avec ce type de chantage.

Les hackers ont donné trois jours à HBO pour effectuer le paiement, bien que la lettre ne soit pas datée, remarque la BBC.

Le 31 juillet dernier, le groupe avait prétendu posséder un total de 1,5 Téraoctet de données du réseau télévisé. 

Le site du hacker — Winter-Leak.com — semble hors service. On ne sait pas encore pourquoi.

Un porte-parole de HBO a indiqué au Hollywood Reporter que l'entreprise réalisait une "enquête scientifique" et ne pensait pas que l'ensemble de sa messagerie avait été piratée.

Le FBI et la société de cybersécurité Mandiant, qui avait enquêté sur le piratage de Sony en 2014, travaillent avec HBO pour élucider l'affaire, selon THR.

Version originale: Alexandra Ma/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les applis mobiles de HBO ont battu des records de téléchargement le jour de la diffusion du premier épisode de 'Game of Thrones'