GBK Main Stadium, Jakarta, Indonesia - 30 août 2018. Irina Ektova du Kazakhstan en action. REUTERS/Willy Kurniawan

Le cours de l'action Iliad est très volatile ces dernières semaines. Bousculée sur le marché français, où la maison-mère de Free a dévoilé une perte d'abonnés au deuxième trimestre, la société mise sur l'Italie pour développer ses activités.

Et, pour le moment, ça se passe plutôt bien pour l'opérateur de télécommunications fondé par l'homme d'affaires Xavier Niel. Le ministère italien de l'Industrie a annoncé lundi qu'Iliad avait obtenu la fréquence de 700 MHz, attribuée dans le cadre des enchères pour la nouvelle génération mobile 5G.

Une annonce saluée par le marché, puisque le titre Iliad, déjà en progression lundi, grimpe encore mardi matin. A 9h20, il bondissait ainsi de 4,76%, à 116,75 euros.

Cours de l'action Iliad à 9h20, mardi 11 septembre 2018. Investing.com

Le groupe tricolore, qui était seul en lice pour cette fréquence, l'a décroché pour un montant de 676,5 millions d'euros.

Au total, cinq entreprises ont soumis des offres initiales pour les différentes fréquences proposées, pour un montant total de 2,481 milliards d'euros, a précisé le ministère italien de l'Industrie. Outre Iliad, les opérateurs Telecom Italia, Fastweb, Vodafone et Wind 3 ont présenté des offres. La deuxième phase des enchères débutera jeudi.

La société française a déjà lancé fin mai une offre mobile dans la péninsule, pour laquelle elle revendique seulement trois mois plus tard 1,5 millions de clients. 

Le cours d'Iliad s'affichait déjà en forte hausse vendredi dernier, sur fond de spéculations sur un éventuel retrait de la cote de l'entreprise. Le titre a perdu plus de 44% de sa valeur depuis le début de l'année. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Bouygues décolle en Bourse et fait chuter son concurrent Iliad

VIDEO: La Chine construit un méga-aéroport à Pékin qui ouvrira en 2019