Une importante vente d'actions par le DG d'Intel Brian Krzanich en novembre a fait sourciller. Intel

  • Le DG d'Intel Brian Krzanich a vendu pour 24 millions de dollars d'actions et de stock options dans sa société fin novembre 2017.
  • La vente d'actions intervient après qu'Intel a été informé par Google d'une importante faille dans ses processeurs — un défaut devenu public seulement cette semaine.
  • Intel affirme que la vente des actions n'est pas liée à cette faille, mais fait partie d'un programme de désinvestissement. Mais Krzanich a mis ce plan de vente en place en octobre — plusieurs mois après qu'Intel ait été informé de la faille.

Le DG d'Intel Brian Krzanich a vendu une grande partie de ses parts dans la société, des mois après que le fabricant de semi-conducteurs a été informé par Google d'une faille de sécurité importante dans ses processeurs vedettes pour PC — mais avant que le problème soit connu du public.

La faille, qui affecte le processeurs Intel, AMD et ARM, et qui pourrait permettre à des acteurs mal-intentionnés de voler des mots de passe et d'autres données secrètes, est connue du public depuis cette semaine. Cette révélation a mis les fabricants de processeurs et les vendeurs de systèmes d'exploitation comme Intel et Microsoft dans la difficulté et dans l'obligation d'ajouter un patch à leurs produits.

Mais si le public apprend seulement l'existence de ce problème de sécurité, les sociétés de la tech sont en fait au courant depuis des mois. Google a informé Intel de cette faille en juin, indique un porte-parole d'Intel à Business Insider.

Cela signifie qu'Intel était au courant du problème avant que Krzanich ne vende une grande partie de ses parts. Le DG de Intel a empoché 24 millions de dollars le 29 novembre 2017 grâce à la vente d'actions et l'exercice de stock options.

La vente d'action a fait sourciller quand elle a été rendue publique, principalement car Krzanich s'est retrouvé avec seulement 250.000 actions après cette opération, le minimum requis par la société d'après son contrat de travail.

Mais la vente pourrait créer plus de vigilance désormais, à cause de l'actualité sur la faille de sécurité et le timing du moment où Intel a été mis au courant.

Un porte-parole de la SEC, le régulateur boursier américain, a refusé de déclarer si celui-ci allait enquêter sur l'opération.

Intel dit que la vente était prévue d'avance — mais le plan a été mis en place des mois après qu'il ait appris l'existence de la faille

Dans un communiqué, le porte-parole d'Intel indique que la vente de Krzanich n'a rien à voir avec la faille qui vient d'être dévoilée, et explique que cette opération fait partie d'un programme de vente d'actions standard.

"La vente de Brian n'est pas liée", affirme le porte-parole dans un communiqué. "Il possède toujours des actions en accord avec les règles de l'entreprise."

Pour éviter les accusations de délit d'initié, les dirigeants mettent souvent en place des programmes qui vendent automatiquement une partie de leurs actions ou exercent leurs stock options sur un calendrier pré-déterminé. Ceux-ci sont souvent qualifiés de "programmes d'échange au titre de la règle 10b5-1(c)". D'après un document déposé à la SEC, les actifs vendus par Krzanich en novembre — 245.743 actions qu'il possédait et 644.135 qu'il a obtenu en exerçant des options — ont été désinvestis dans le cadre d'un tel programme.

Mais Krzanich a mis ce programme en place le 30 octobre, d'après le document. Sa décision de le mettre en place n'était "pas liée" aux informations sur la faille de sécurité, d'après le porte-parole.

Cependant le calendrier pose question: le programme de Krzanich a été créé le 30 octobre et, d'après les aveux d'Intel, la société est courant de la faille depuis juin.

La nouvelle de la faille a fait baisser l'action Intel mercredi. Celle-ci a perdu 1,59 dollars, soit 3,4%, à 45,26 dollars lors la fermeture de la bourse.

Version originale: Troy Wolverton/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Samsung a de nouveaux problèmes avec la batterie de son dernier smartphone

VIDEO: Finir de se doucher à l'eau froide est très bon pour la santé — voici pourquoi