Jack Dorsey

Jack Dorsey, PDG de Twitter et de Square. YouTube/Recode

Jack Dorsey, PDG de Twitter et de Square, ne se voit pas démissionner de ses responsabilités de sitôt. 

Lors d'une intervention à la conférence Code Commerce mardi 6 décembre 2016, Jack Dorsey a dit qu'il se focalise sur l'expansion des deux entreprises et continuera donc de garder sa double casquette de PDG dans un futur proche. 

"Je n'ai pas d'échéance en particulier", a dit Jack Dorsey. "Mon intention est de servir les deux entreprises de toutes les manières que je connaisse et faire en sorte que nous nous concentrons vraiment sur ce qui est le plus important pour chacune d'entre elles."

Jack Dorsey a confié qu'il veut être jugé sur les "résultats", et que les deux entreprises comptent de plus en plus d'utilisateurs, ce qui montre que les gens apprécient chacun des produits. Il a admis que Twitter aura "besoin de temps" pour trouver la bonne approche, et concernant Square, Jack Dorsey a dit qu'il est fier de ce que celle-ci avait réussi à accomplir au cours des 18 derniers mois.  

En effet, Square s'est révélé au public et a battu les estimations de revenus l'an dernier à plusieurs reprises, suscitant un sentiment optimiste de la part des investisseurs de Wall Street. Twitter, en revanche, a passé un mauvais quart d'heure, en perdant de nombreux cadres et en voyant son cours de bourse rester un peu près plat durant cette même période. 

Interrogé sur s'il envisageait de devenir président de Square, comme l'entreprise se porte bien, pour pouvoir se consacrer davantage à Twitter, Jack Dorsey a indiqué que ça ne risquait pas d'arriver.

"En tant que président, vous ne voyez pas les côtés opérationnels de l'entreprise au quotidien. C'est important de ne pas seulement donner la direction mais aussi voir à travers", a-t-il répondu.

"Je veux passer mon temps à me balader partout dans les locaux et avoir une conversation avec les gens."

Version originale: Eugene Kim/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Google, Facebook, Twitter et Microsoft vont se battre ensemble contre la propagande terroriste