Jean-Yves Le Gall du CNES. YouTube/CNES

"Aujourd'hui, personne ne croit au show d'Elon Musk", a asséné Jean-Yves Le Gall, le président du Centre national d'études spatiales (CNES) français, dans une interview accordée à Challenges le 08 août 2017. 

Ce dernier a critiqué vivement les projets du DG de Tesla et SpaceX, qui se vante d'avoir un plan pour "coloniser Mars" d'ici 2022. Musk dit vouloir transporter un million de personnes sur la planète rouge pour un coût entre 100.000 et 200.000 dollars par personne.

"La présentation qu'il a faite l'année dernière au Mexique, à Guadalajara, était un show hollywoodien. Il y avait de superbes images de synthèse, mais personne ne croit qu'un vaisseau va partir sur Mars en embarquant une centaine de personnes, qui plus est pour un aller simple", a souligné Jean-Yves le Gall.

Il va encore plus loin lorsqu'il s'agit du projet d'Elon Musk d'extraire des minéraux sur Mars:

"Ce n'est même pas futuriste, c'est au-delà de la science-fiction. Il faut savoir raison garder", a décrié le numéro 1 du CNES, qui souligne qu'il est déjà assez compliqué d'envoyer des mini-stations spatiales en orbite. 

Il insiste aussi sur le fait qu'un trajet vers Mars, en plus d'être complexe, est très long: compter neuf mois à l'aller et neuf mois au retour.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Elon Musk veut coloniser Mars d'ici à 2022 — voici son projet