Jérôme Cahuzac. YouTube/melenchonfan

L'ancien ministre socialiste du Budget Jérôme Cahuzac a été condamné mardi 15 mai 2018 en appel à quatre ans de prison, dont deux avec sursis pour avoir dissimulé un compte bancaire à l'étranger, le scandale le plus retentissant du quinquennat de François Hollande.

L'ex-ministre est également condamné à 300.000 euros d'amende et à une peine d'inéligibilité de cinq ans.

Il avait été condamné en première instance, en 2016, à trois ans de prison ferme pour fraude fiscale, blanchiment et fausse déclaration de patrimoine et avait fait appel. L'avocat général avait requis le 20 février la confirmation de cette peine.

Son ex-femme Patricia, qui a dissimulé une partie de ses revenus en Angleterre, sur l'Ile de Man et en Suisse, avait pour sa part été condamnée à deux ans de prison ferme, une peine aménageable, et n'avait pas fait appel.

En 20 ans, le couple aurait dissimulé un patrimoine supérieur à 3,5 millions d'euros, ce qui constituait le solde, en 2013, de leurs comptes.

Pourfendeur de la fraude fiscale quand il était ministre, Jérôme Cahuzac, 65 ans, a été contraint à la démission en mars 2013 après des mois de dénégations, devenant un paria de la République après en avoir été une étoile montante.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Michel-Edouard Leclerc dit qu'Amazon est 'une hydre hyper intelligente' mais qu'il lui manque une chose pour tout bousculer dans la grande distribution

VIDEO: Voici comment le guide Michelin est devenu le plus important annuaire de référence gastronomique