Olivier Goy, fondateur et président du directoire, Marc Sebag, directeur du crédit et Patrick de Nonneville, COO de Lendix. Lendix

La plateforme de financement participatif Lendix a annoncé lundi 4 juin la réalisation d'une levée de fonds de 32 millions d'euros auprès de ses actionnaires historiques (Partech, CNP Assurances, Matmut...), mais aussi de l'assureur allemand Allianz, d'Idinvest Partners, gérant de fonds spécialisé dans les PME, et de la société italienne CIR SpA.

Ces trois nouveaux investisseurs entrent ainsi au conseil de surveillance de Lendix. Avec cette opération, la fintech française porte à 51 millions d'euros le montant des sommes qu'elle a levé depuis sa création en 2014, selon Les Echos.

"Nous sommes ravis de ce tour de table européen qui nous permet de poursuivre notre ambition, créer un leader du prêt aux PME en Europe", ont déclaré les dirigeants de l'entreprise Olivier Goy et Patrick de Nonneville. Déjà présente en France, en Italie et en Espagne, la startup ambitionne d'être pleinement active en Allemagne et aux Pays-Bas d'ici fin 2018, puis de s'ouvrir à deux nouveaux pays en 2019.

"Lendix est une solution innovante pour les TPE et PME en France, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Italie ou en Espagne. Autant de marchés où Allianz accompagne le développement des entreprises", a commenté de son côté Julien Martinez, directeur de la stratégie, de l’innovation et des fusions-acquisitions au sein d’Allianz France. 

La fintech a accordé à ce jour près de 190 millions d'euros de prêts, qui ont bénéficié à plus de 400 projets. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le succès en Europe de la plateforme de prêts Lendix dépend des boulangers — mais ils sont difficiles à joindre

VIDEO: Cette machine se sert de votre aspirateur pour faire des moules en 3D avec à peu près tous les objets