Pexels

Longtemps imaginée, la voiture qui se conduit toute seule devient réalité. Les experts estiment qu'entre 2018 et 2025, 2,4 millions de voitures autonomes seront mises en circulation aux États-Unis.

Toutefois, avant que les véhicules autonomes ne puissent devenir accessibles au grand public, les constructeurs doivent se pencher sur trois grands défis.

Le premier est du domaine technologique. Même si les avancées dans le domaine sont notables, il reste toutefois de nombreux champs à perfectionner comme les systèmes de capteur des véhicules, les programmes d'intelligence artificielle ou encore la cartographie et les protocoles pour les itinéraires.

Le second, lui, est d'ordre réglementaire. À l'heure actuelle, les différentes normes pour la technologie autonome ne sont pas entièrement définies. Les entreprises doivent évoluer dans des cadres réglementaires flous, en jonglant entre les exigences et les directives de différentes autorités internationales.

Le troisième défi, est en lien direct avec le consommateur. Est-il prêt à accepter cette nouvelle technologie qui suscite de multiples interrogations, notamment sur le plan sécuritaire ?

L'enjeu pour les constructeurs sera de convaincre les consommateurs que ces véhicules autonomes rendront leurs vies plus faciles et qu'ils ont affaire à une technologie sûre et fiable.

L'introduction de la voiture autonome provoquera des bouleversements sur le plan économique et aura également un impact sur tout le secteur automobile et les industries connexes.

Pour en savoir plus, téléchargez l'étude complète gratuitement.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : OPEN BANKING — Comment les banques peuvent utiliser les APIs ouvertes pour continuer à dominer la banque de détail

VIDEO: Voici comment Terry Crews s'entraîne pour rester en forme