Icesat2. NASA Goddard

Alors que des chercheurs viennent de pointer du doigt la responsabilité partielle du réchauffement climatique dans la violence de l'ouragan Florence, trois satellites d'observation de la Terre seront mis en orbite ce week-end.

Samedi 15 septembre 2018, la NASA va mettre en orbite le satellite ICESat2, censé surveiller la fonte des pôles et la disparition de la glace de mer, rapporte le site Firstpost.com. Le satellite devrait s'envoler à bord d'une fusée Delta II depuis la base militaire de Vandenberg en Californie, à 15h16, heure française. 

Equipé de l'instrument laser le plus avancé de la NASA, l'ICESat-2 sera en mission d'observation pendant trois ans pour récolter des données sur la façon dont les couches de glace, les glaciers et la glace de mer évoluent et comment ces phénomènes ont un impact sur les régions habitées, a expliqué la NASA.

Le jour suivant, deux autres satellites — britanniques cette fois-ci — vont être mis en orbite par l'Inde, à bord du lanceur indien Polar Satellite Launch Vehicle, rapporte The Economic Times

Les deux sondes auront pour objectif de cartographier les forêts, recenser les ressources naturelles et surveiller les risques de désastres naturels.

Suivre l'évolution des forêts, la fonte des glaces du cercle polaire ou encore l'assèchement des rivières permet entre autres d'évaluer les dégâts liés au réchauffement climatique et d'imaginer des systèmes d'alerte précoce sur l'état des cultures et de la disponibilité en eau.

L'un des derniers effets visibles du réchauffement climatique a été l'apparition d'une fissure sur la couche de glace la plus ancienne et la plus épaisse de l'Arctique. Un phénomène qualifié d'effrayant par les scientifiques, car celle-ci était considérée comme le dernier bastion de glace permanente à résister à la hausse des températures.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Elon Musk prévoit d'emmener une personne voler autour de la Lune dans un nouveau vaisseau spatial géant de SpaceX

VIDEO: Apple devrait présenter 3 nouveaux iPhones dans quelques semaines — voici ce que l'on sait