Le patron d'Uber Travis Kalanick. Money Sharma/AFP/Getty Images

Le cofondateur du fonds d'investissement Magellan Financial Group, qui gère plus de 37 milliards de dollars, estime qu'Uber a moins d'1% de chances de survivre à la prochaine décennie. 

"Elle perd constamment de l'argent et sa stratégie de levée de fonds est un système de Ponzi", a déclaré le cofondateur de ce fonds, Hamish Douglass, lors de la conférence annuelle Stockbrokers and Financial Advisers à Sydney (Australie).

Une pyramide de Ponzi est un montage financier frauduleux dans lequel la rémunération des investissements des clients est essentiellement effectuée par les fonds procurés par les nouveaux entrants. L'ancien financier Bernard Madoff avait mis au point son escroquerie mondiale avec ce schéma de Ponzi.

Hamish Douglass a dit que la startup américaine est menacée par l'arrivée des voitures autonomes, un domaine dans lequel l'autopartage n'a pas forcément beaucoup d'intérêt selon lui.

"Quand je vois Uber... Je me dis qu'il s'agit de l'un des investissements les plus stupides de toute l'histoire", a-t-il dit à l'Australian Financial Review. "La probabilité que cette entreprise fasse faillite dans une dizaine d'années est de 99%."

Et la compétition devient de plus en plus rude, car les barrières pour débuter dans le business de l'autopartage sont peu nombreuses.

"Tout ce qu'ils font, c'est d'augmenter leur valorisation sur le marché et quelqu'un dit toujours, je vais mettre de l'argent, car la prochaine fois qu'ils vont faire monter les prix, ça coûtera plus cher", a-t-il continué. 

Uber a été fondée en 2009 à San Francisco et existe aujourd'hui dans 59 pays. La startup dirigée par Travis Kalanick est valorisée à plus de 60 milliards de dollars.

Hamish Douglass et Chris Mackay ont créé le fonds d'investissement Magellan il y a une dizaine d'années sur les principes d'investissement de Warren Buffet à Berkshire Hathaway.

Version originale: Chris Pash/Business Insider Australia

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Uber a vendu pour 20 Mds$ de courses en 2016 mais accuse toujours des milliards de pertes