Adecco vient de racheter General Assembly, une école de formation web, valorisée 335 millions de dollars. Facebook/General Assembly

Adecco a annoncé lundi l'acquisition de General Assembly, un spécialiste américain de la formation continue dans le numérique, pour 412,5 millions de dollars, soit 334,4 millions d'euros.

Créé en 2011, General Assembly a réalisé en 2017 un chiffre d'affaires d'une centaine de millions de dollars et son volume de contrats pour cette année est étoffé, a précisé le groupe d'intérim suisse.

Basée à New York, l'entreprise dispense des cours à des professionnels axés sur les compétences numériques, du développement web à l'expérience utilisateur, en passant par la data science, à la gestion des produits et au marketing numérique. Elle revendique 50.000 anciens élèves.

Cité dans un communiqué, Alain Dehaze, le DG d'Adecco Group, explique que cette acquisition répond à une demande précise de ses clients:

"Nos clients recherchent des partenaires pour trouver les compétences rares du 21e siècle et les aider à piloter la transformation de la main-d'œuvre. La demande de compétences numériques augmente mais l'offre reste limitée. (...)"

"En proposant des services de General Assembly en parallèle de l'offre existante de développement des talents, de solutions de transition de carrière et de recrutement, nous serons en mesure de mieux répondre aux besoins de ces clients, améliorant à la fois l'accès aux compétences les plus demandées et l'offre de celles-ci", ajoute-t-il dans le communiqué.

Adecco perçoit des synergies entre General Assembly et son propre pôle de formation, en particulier Lee Hecht Harrison, spécialisé dans les reconversions.

Adecco a précisé que de lourds investissements dans cette entreprise auront "un effet dilutif modéré cette année".

Ce type d'écoles existent dans le monde entier. La startup française Le Wagon, fondée par les frères Boris et Romain Paillard, est ainsi présente dans 27 villes pour proposer un programme de formation en neuf semaines à "des personnes qui changent de vie pour devenir développeurs, freelance ou entrepreneurs" comme l'expliquent ses dirigeants.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les 18 écoles françaises les plus réputées auprès des employeurs

VIDEO: Ces gouttes dans les yeux pourraient rendre les lunettes et lentilles de contact obsolètes