L'aurore boréale est un phénomène visible, provoqué par l'interaction entre les particules chargées du vent solaire et la haute atsmophère. Sherwin Calaluan

  • L'Islande utilisera probablement plus d'électricité cette année dans le minage de bitcoins que dans l'approvisionnement de ses foyers. 
  • Le minage de bitcoin est en plein essor en Islande, et les fournisseurs d'énergie s'inquiètent du fait qu'ils ne seront pas en mesure d'alimenter de nouvelles sociétés du secteur.
  • Le climat froid de l'Islande, les faibles coûts d'énergie et les réseaux très rapides ont contribué à la notoriété du pays comme terre de minage de bitcoins. 
  • Les membres du gouvernement ont proposé de taxer les bénéfices faits par les sociétés minant des bitcoins. 

L'Islande utilisera bientôt plus d'électricité pour miner des bitcoins que pour alimenter chaque foyer, d'après un expert énergétique islandais. 

L'énergie utilisée par le marché du minage de bitcoin en Islande connaît une "croissance exponentielle" et les data centers pourraient utiliser plus d'énergie que tous les foyers du pays en 2018, dit Johann Snorri Sigurbergsson, de la firme énergétique islandaise HS Orka, d'après la BBC

Johann Snorri Sigurbergsson a également dit que HR Orka "n'aura pas assez d'énergie" pour alimenter les nombreux data centers qui sont déployés. 

Le minage de bitcoin se produit lorsque les ordinateurs vérifient l'existence d'une transaction en bitcoin, en résolvant un problème mathématique complexe. Ils reçoivent des bitcoins en récompense. 

Sigurbergsson a dit à la BBC qu'il estimait que les outils de minage de bitcoin islandais utilisaient actuellement autour de 840 gigawattheures (GWh) d'électricité pour alimenter les ordinateurs et refroidir les systèmes chaque année, alors que la plupart des foyers du pays utilisaient aux alentours de 700 gigawattheures. 

L'Islande est une destination de minage de crypto-monnaies populaire 

Le minage du bitcoin prospère en Islande, car l'énergie y est bon marché, et les connexions  internet utilisent des installations en fibres optiques très rapides.

De plus, le climat froid de l'Islande joue un rôle important, évitant que les services de crypto-monnaie ne surchauffent. Les supports de minage génèrent une quantité importante de chaleur, et la météo plutôt fraîche de l'Islande pendant presque toute l'année permet d'éviter aux sociétés de dépenser des frais supplémentaires pour contrôler la température. 

Mais les centres utilisent néanmoins une énorme quantité d'électricité. 

Genesis Mining, l'un des plus gros mineurs de crypto-monnaies en Islande, a ouvert trois installations dans le pays. En 2016, le DG, Marco Streng, a spéculé sur le fait que l'entreprise pourrait être l'un des plus gros utilisateurs d'énergie du pays. 

Le pic de minage de crypto-monnaies dans le pays a contraint certains membres du gouvernement à envisager de mettre en place des taxes dans ce secteur.

"Dans des circonstances normales, les sociétés qui créent de la valeur en Islande payent un certain nombre de taxes au gouvernement", dit Smari McCarthy, membre du Parti pirate d'Islande à Associated Press. "Ces sociétés ne le font pas, et nous pourrions peut-être nous demander si elles le devraient". 

Version originale: Rosie Perper/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : La Chine veut interdire tous les échanges de crypto-monnaies en bannissant les plateformes étrangères

VIDEO: Voici une petite astuce pour être en sécurité si vous voyagez seul(e) à l'étranger