Le secrétaire général de l'Elysée Alexis Kohler. REUTERS/Benoit Tessier/File Photo

Le Parquet national financier (PNF) a annoncé lundi l'ouverture d'une enquête sur les conditions dans lesquelles le secrétaire général de l'Elysée Alexis Kohler a exercé des fonctions publiques en France, tout en ayant des liens avec l'armateur italo-suisse Mediterranean Shipping Company (MSC).

L'association de lutte anticorruption Anticor a porté plainte pour prise illégale d’intérêt et trafic d’influence, contre ce proche conseiller d'Emmanuel Macron.

"Le procureur de la République financier a diligenté des investigations afin de vérifier si les règles relatives à la mise en disponibilité des agents publics ont bien été respectées", déclare le PNF dans un communiqué.

L’enquête a été confiée à la brigade de répression de la délinquance économique de la Préfecture de police de Paris.

Le PNF dit avoir pris cette décision à la suite de la publication d'articles de presse faisant état des conditions et circonstances dans lesquelles Alexis Kohler a exercé des fonctions publiques à l’Agence des participations de l’Etat (APE) et au cabinet du ministre de l’Économie et des Finances.

Fonctions à l’occasion desquelles il aurait pu traiter de dossiers intéressant la MSC "avant d’obtenir un emploi comme directeur financier au sein de cette dernière", ajoute le PNF.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Voici les pays occidentaux les plus corrompus

VIDEO: Quand il ne travaille pas, ce consultant en management se bat avec des haches en métal vêtu d'une armure médiévale