L'entreprise américaine Leap Motion vient de boucler une nouvelle levée de fonds de 50 millions de dollars (43,37 millions d'euros).

JP Morgan Asset Management a mené ce tour de table qui inclut les investisseurs historiques SOSV, Highland Capital Partners, Founders Fund, Andreessen Horowitz, selon les données de Crunchbase.

Cette Series C porte à 95 millions de dollars le montant total levé par Leap Motion à date.

Créée en 2010, la startup développe une technologie qui détecte le mouvement des mains, qui pourrait être très prisée des entreprises de réalité virtuelle (RV) dans les années à venir. 

Au départ, Leap Motion était censée être utilisée sur des PC, comme le rappelle l'Usine Digitale. HP avait même incorporé sa technologie à certains de ses modèles. 

Mais l'entreprise américaine a ensuite pris le tournant de la réalité virtuelle. Grâce à ses capteurs, le boîtier de Leap Motion peut détecter et reproduire en réalité virtuelle les mouvements des mains. 

A ce jour toutefois, aucun grand constructeur de casque de réalité virtuelle n'a encore incorporé cette technologie. Ils préfèrent pour l'instant proposer des manettes à leurs clients.

Lors de sa mise en circulation au grand public en 2013, la technologie prévue à l'époque pour ordinateur avait reçu des critiques mitigées. TechCrunch le décrivait comme une "distraction admirable" mais misait sur l'avenir d'une telle technologie. 

Avec cette nouvelle levée de fonds, Leap Motion souhaite financer son expansion à l'étranger.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : J'ai essayé la réalité virtuelle pour la première fois — et j'ai compris pourquoi certains utilisateurs avaient la nausée