Laure de La Raudière a été rééelue en Eure-et-Loir. YouTube/Decideurs TV

Emmanuel Macron rêve de faire de la France une "startup nation" et il l'a encore rappelé lors du salon Vivatech le 15 juin dernier.

Au lendemain des élections législatives, l'Hexagone a aussi un petit air de "nerd nation", avec plusieurs élus experts des sujets numériques qui viennent de gagner les élections législatives dans leur circonscription.

Pour le secteur de la tech française, la victoire de ces candidats, et la défaite de certaines figures qui avaient porté les questions numériques dans le passé, signifie en effet de potentielles avancées ou régressions de la réglementation du secteur en France.

Parmi les élus dont le départ est déploré par le monde du numérique figurent ainsi entre autres Lionel Tardy, Axelle Lemaire, Isabelle Attard ou encore Christian Paul.

Mais d'autres ont réussi à être réélu et de nouveaux émissaires font leur entrée dans l'hémicycle.

Mounir Mahjoubi, le secrétaire d'Etat au numérique, bien qu'élu dans le 19e arrondissement de Paris, ne figure pas dans cette liste car il sera représenté par sa suppléante, Delphine O, à l'Assemblée nationale. 

Voici les députés à suivre sur les questions numériques à l'Assemblée nationale: 

Bruno Bonnell (@BrunoBonnellOff), LREM — Cofondateur de la société Infogrames et ex-président d'Atari, Bruno Bonnell est depuis 2007 à la tête de Robopolis, une société qui distribue des robots domestiques.

Bruno Bonnell. YouTube/01netTV

Emilie Cariou (@emiliecariou), LREM — Experte en fiscalité internationale et en déontologie financière, Emilie Cariou fut conseillère de Fleur Pellerin au Ministère de l’économie numérique et y a travaillé sur la fiscalité des géants du net, la régulation des données personnelles numériques et la création du label French Tech.

Emilie Cariou. YouTube/Aix Festival

Jean-René Cazeneuve (@jrcazeneuve), LREM — Jean-René Cazeneuve était directeur commercial adjoint de Bouygues Télécom avant d'être investi par La République en marche dans le Gers.

Paula Forteza (@paulaforteza), LREM — Diplômée de Sciences Po, Paula Forteza a défendu l'open data et le gouvernement ouvert à Etalab et est cofondatrice de la "taskforce" jailbreak.paris

Thomas Gassilloud (@tgassilloud), LREM — Thomas Gassilloud est le président Wibox, un fournisseur d'accès internet en fibre optique.  

Laure de La Raudière (@lauredlr), LR — Réélue en Eure-et-Loir, Laure de La Raudière porte depuis des années les sujets numériques au Parlement. Elle est notamment coauteure d'un rapport sur la neutralité du net et corapporteur de la mission d'information sur les objets connectés de l'Assemblée nationale.

Laure de La Raudière. YouTube/Decideurs TV

Sylvain Maillard (@SylvainMaillard), LREM — Sylvain Maillard est PDG d'Alantys Technology, un distributeur de composants électroniques. 

Franck Riester (@FranckRiester), LR — Réélu en Seine-et-Marne, Franck Riester a été rapporteur de la loi Hadopi et auteur de deux rapports sur les services internet de l'administration.

Cédric Villani (@VillaniCedric), LREM — Cédric Villani, médaille Fields 2010, s'intéresse à la formation des mathématiciens en France qui ne seraient pas assez nombreux pour répondre aux besoins du secteur numérique.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le Danemark nomme le premier ambassadeur de la tech au monde pour discuter avec les géants américains