Mexique

Brandon Wade/Getty Images

Les parents veulent que leurs enfants vivent dans un monde meilleur que celui dans lequel ils ont eux-mêmes grandi. 

Mais l'actuelle faible croissance mondiale fait que moins de personnes à travers le monde sont certaines que l'économie de demain va fournir un socle solide pour la prochaine génération. 

Le cabinet de conseil Brunswick vient de publier un sondage pour lequel plus de 40.000 personnes de 26 pays ont été interrogées.

L'enquête couvre plusieurs générations et géographies, et mesure le sentiment général sur un éventail de sujets, comme la mondialisation et l'automatisation. 

Afin d'évaluer l'optimisme d'un pays concernant l'avenir, le cabinet a posé la question suivante:

Quand les enfants actuels de votre pays auront votre âge, comment s'en sortiront-ils financièrement par rapport à vous aujourd'hui? Diriez-vous mieux, pire, ou pareil?

Selon l'étude, les marchés émergents (40% net d'optimisme par rapport au futur de leurs enfants) étaient bien plus optimistes que les pays développés (9% net de pessimisme par rapport au futur de leurs enfants). 

Voici les 14 pays qui étaient optimistes par rapport à l'avenir.

14. Afrique du Sud — 1% des sondés ont déclaré être optimistes pour l'avenir.

Afrique du Sud

AP Photo/Eugene Hoshiko

13. Etats-Unis — 6%

etats-unis, ski

REUTERS/Paul Hanna

12. Mexique — 9% 

Mexique

Brandon Wade/Getty Images

11. Pologne — 15% 

9. Finlande — 22% 

Finlande

Kacper Pempel/Reuters

8. Singapour — 24% 

7. Hong Kong — 32% 

Hong Kong

REUTERS/Paul Yeung

6. Brésil — 34% 

Brésil

REUTERS/Nacho Doce

5. Thaïlande — 41% 

REUTERS/Athit Perawongmetha

4. Indonésie — 60% 

Indonésie

Thomson Reuters

3. Emirats arabes unis — 63% 

2. Inde — 73% 

Inde

REUTERS/Shailesh Andrade

1. Chine — 74%

AP/Hassan Ammar

Version originale: Frank Chaparro/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les startups tech en Europe lèvent désormais plus d'argent auprès de fonds privés qu'en Bourse — et c'est une bonne nouvelle