Deux personnages séparés par un dôme invisible dans "Under the Dome". CBS

"La bulle filtrante n’est pas propre aux algorithmes", estime Antoinette Rouvroy, docteur en sciences juridiques.

Selon la chercheuse au Centre de Recherche Information, Droit et Société (CRIDS) de l'université de Namur, "nous avons des comportements réguliers et prévisibles, donc il est facile de nous enfermer dans des bulles".

Elle s'exprimait lors d'un débat sur "Ethique et numérique : les algorithmes en débat" organisé par la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) le 23 janvier 2017 à Paris.

Alors que l'on reproche à l'algorithme de Facebook d'avoir contribué à "l'aveuglement" des commentateurs qui n'ont pas vu venir l'élection de Donald Trump, Antoinette Rouvroy imagine qu'"on pourrait avoir des algorithmes qui nous proposent de sortir de notre bulle."

Ces algorithmes existent déjà.

Voici plusieurs applications ou extensions de navigateurs qui permettent de perturber les algorithmes classiques des réseaux sociaux ou moteur de recherches, et faire "sortir" les internautes de leurs zones de confort.

Voir deux traitements de la même info 

Le Wall Street Journal a lancé en mai 2016 "Blue Feed, Red Feed", un algorithme qui permet d'observer à quoi ressemblent les profils Facebook d'internautes de gauche à côté de ceux d'internautes de droite.

Sur les mêmes sujets ("armes à feu", "Donald Trump", "avortement"), il est ainsi possible de voir combien les articles partagés ne sont pas du tout les mêmes, d'un fil d'actualité à un autre.

Dépersonnaliser une recherche Google

Capture d'écran du site Quoly.com

A cause de votre historique de recherche, Google Chrome peut vous proposer des résultats différents de ceux de votre voisin. Il est possible de palier ce biais en rajoutant la chaîne de caractères &pws=0 dans l'URL d'un résultat de recherche pour qu'elle soit dépersonnalisée. 

Il est même possible de programmer Google Chrome avec un algorithme simple pour que toutes les recherches le soient par défaut, comme l'a expliqué le site Quoly.com dans ce simple tutorial.

Comprendre ce que l'algorithme de Facebook choisit de vous montrer

Plus les points sont gros et hauts, plus les personnes sont mises en avant sur votre fil Facebook

Pour sortir d'une "bulle", il faut d'abord pouvoir l'identifier. L'algorithme de Facebook, opaque et changeant, vous montre ainsi plus souvent les publications de certains utilisateurs que d'autres.

Couplée à votre profil Facebook, l'extension Chrome "PolitEcho" permet de voir quels "amis" le réseau social met le plus en avant sur votre fil d'actualité.

Découvrir quelles actualités sont discutées en-dehors de votre pays 

Certains réseaux sociaux proposent par défaut de vous montrer les sujets les plus discutés dans votre pays. Sur Twitter, il faut par exemple changer la géolocaliation si l'on souhaite savoir quels sont les "trending topics" à l'étranger.

"Unfiltered.news" est un site créé par des membres de l'équipe Jigsaw, un incubateur lancé par la maison-mère de Google, Alphabet.

"Ce panneau affiche les sujets qui sont populaires dans le monde, mais qui ne font pas partie du top 100 des sujets d'actualités dans votre pays", prévient le site.

Unfiltered.news utilise Google Actu pour sélectionner les 100 sujets qui sont les plus populaires dans chaque pays, et les traduit en 40 langues.

Bonus sans algorithme: pour sortir de sa bulle politique

Escape Your Bubble.

Il existe également des solutions qui ne sont pas régies par des algorithmes, comme "Escape your bubble" une extension pour le navigateur Google Chrome qui été lancée fin novembre 2016, quelques semaines après la victoire de Donald Trump à l'élection présidentielle américaine. 

Couplée à Facebook, "Escape your bubble" fait apparaître, une fois par jour, des articles de presse de droite dans le fil d'actualité d'internautes de gauche, et vice versa. Ces articles sont sélectionnés par Krishna Kaliannan, un ingénieur new yorkais plutôt de gauche , qui a décidé de lancer cet "add on" après que sa "bulle" sur Facebook lui avait assuré qu'Hillary Clinton allait gagner les élections, rapporte Wired

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le fondateur d’une startup spécialisée dans l’intelligence artificielle a une explication simple aux coups de folie des robots

VIDEO: Bienvenue à bord d'une croisière de luxe en avion — un séjour dure 27 jours et coûte 159.000$ par personne