Un Airbus A321LR est présenté à Hamburg-Finkenwerder, 31 janvier 2018. REUTERS/Fabian Bimmer

Etonnant ! Enquêtes pour corruption, état-major chamboulé... Si les trous d'air qui secouent Airbus depuis plusieurs mois avaient dégradé son image auprès de ses salariés et des professionnels de l'aéronautique, nul n'en aurait été surpris. Eh bien non, à en croire les résultats de notre nouvelle enquête sur les meilleurs employeurs de France : l'avionneur récupère même la première place perdue l'an dernier.

Ce n'est pas la seule surprise de cette quatrième édition réalisée avec l'institut Statista, qui a interrogé 20.000 salariés dans les entreprises de plus de 500 employés en France. Sollicités par mail sans que leur hiérarchie en soit informée, ils ont pu répondre en toute indépendance sur leurs conditions de travail, mais aussi sur leur perception des concurrents.

Que retenir de ce millésime ? D'abord, que les salariés savent faire la part des choses. Un coup dur ne suffit pas à ternir du jour au lendemain la réputation d'une entreprise dans son secteur. Intérêt de l'activité, rémunérations, qualité du cadre de travail, avantages sociaux constituent les fondamentaux sur lesquels sont jugés les employeurs. Et tant que les difficultés ne durent pas trop longtemps et que les recrutements se poursuivent, les inquiétudes restent circonscrites à la machine à café.

Ensuite, mieux vaut évidemment travailler dans un groupe en forme, capable d'être généreux avec ses troupes pour conserver les meilleurs. Avec la reprise, les embauches reprennent et certains salariés pourraient en profiter pour voir si l'herbe n'est pas plus verte ailleurs. La lecture de notre hit-parade leur donnera peut-être quelques idées…

>> Notre service - Évaluez votre salaire, notre simulateur calcule si vous êtes bien payé

Le top 30 des sociétés les mieux notées par les salariés Français

Les 15 premières

et les 15 suivantes

Progression de carrière, équilibre vie pro/vie privée, parité… découvrez notre page spéciale Meilleurs employeurs 2018.

>> A lire aussi - Ces boîtes qui favorisent le bien-être au travail

La méthode de l'enquête :

A l’automne dernier, l’institut Statista a lancé un important sondage en ligne auprès d’un panel de 20.000 personnes travaillant dans des sociétés de plus de 500 salariés en France. Originalité de cette enquête : aucune entreprise n’a été informée en amont, ce qui a permis à chacun de répondre indépendamment de toute influence éventuelle des DRH. Deux questions ont été posées : "Sur une échelle de 0 à 10, indiquez à quel niveau vous recommanderiez votre employeur à vos amis ou à votre famille" et "D’après ce que vous savez des employeurs suivants de votre secteur d’activité, les recommanderiez-vous à votre entourage ?".

Avec ces deux scores, une note finale sur 10 a été calculée. Bien sûr, une pondération plus importante a été accordée à l’avis direct sur sa propre entreprise qu’à l’opinion indirecte sur les concurrents. Outre une liste indicative de sociétés par secteur, chaque répondant a eu la possibilité d’indiquer les noms de son choix. Au final, sur les 2.100 entreprises recensées au départ, seules les 500 ayant obtenu les meilleurs scores ont été retenues. A noter que chacune d’entre elles a reçu en moyenne 250 avis. Les notes vont de 8,46 à 6,04 sur 10 avec une moyenne de 6,68 sur 10.

En complément, Statista a interrogé les salariés sur une trentaine de critères pour mieux évaluer la politique RH de leur entreprise. Enfin, précisons que, si une société n’apparaît pas, c’est qu’elle n’a pas obtenu une assez bonne note, ou que le nombre de salariés trouvés en ligne n’a pas été suffisant pour avoir un avis pertinent.

>> Notre service - Vous cherchez un emploi ou voulez en changer ? Retrouvez des milliers d'offres sur notre site

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

VIDEO: Cette tente vous empêchera d'avoir peur de camper seul(e) la nuit — voici pourquoi