Shutterstock

Les villes sont le futur.

Dans moins de 35 ans, deux tiers de la population mondiale vivra en milieu urbain, estime l'Organisation Mondiale de la Santé. C'est 2,5 milliards de personnes en plus. Les villes qui se développeront le plus sont celles qui misent sur les technologies de pointe et créent l'opportunité pour d'autres d'en développer de nouvelles.

Pour savoir quelles villes sont les mieux placées dans ce domaine, Business Insider a consulté 2thinknow, un cabinet d'études spécialisé dans l'analyse de villes innovantes, pour classer les villes les plus high-tech au monde. 

La société a retenu dix facteurs liés à l'avancement technologique — dont le nombre de brevets déposés par habitant, de startups, d'entreprises de capital-risque dédiés à la tech, leur classement dans d'autres bases de données en innovation, et le taux de pénétration des smartphones — les a pondérés et en a tiré un classement de 85 villes. 

Si vous voulez savoir a quoi ressemblera le futur, voici les villes sur lesquelles garder un oeil. 

25. Washington, DC

Manuel Balce Ceneta/AP

La capitale américaine a rapidement développé sa scène tech cette dernière décennie, augmentant son chiffre global d'emplois liés à la tech de 50%.

Par ailleurs, plus de 1000 startups sont basées à DC. La proximité du gouvernement fédéral allié aux gros moyens des entreprises de capital-risque fait que lancer une entreprise à renommée mondiale est une perspective intéressante dans la ville. 

24. Barcelone, Espagne

Albert Gea/Reuters

La ville espagnole fait partie du top 25 pour la première fois depuis le classement l'année dernière, en particulier pour sa grandissante population de designers industriels et l'utilisation importante du smartphone. 

Les infrastructures de smartphones sont tellement sophistiquées, que des boîtes électriques disséminées à travers Barcelone contiennent des ordinateurs qui capturent le niveau de bruit, la circulation, et même combien de selfies les gens prennent. 

23. Copenhague, Danemark

Flickr/Colville-Anderson

Ce qui manque à Copenhague en culture de startup et capital-risque, elle le compense avec des plans urbains novateurs et un fort contingent de designers industriels — des facteurs dont 2thinknow fait l'éloge comme signes que la ville donne la priorité à l'industrie intelligente

D'ici 2025, la ville a l'intention d'interrompre sa dépendance en combustible fossile, grâce en grande partie à la maîtrise de l'énergie éolienne. Sa forte culture du vélo et ses nombreuses entreprises d'architecture font de Copenhague une ville qui est aussi verte que belle. 

22. Hong Kong, Chine

Bobby Yip/Reuters

Plutôt que d'exceller dans une catégorie particulière, Hong Kong coche toutes les cases en terme d'avancée. 

La ville consacre beaucoup d'argent à la recherche et le développement, et l'innovation urbaine, se targuant d'avoir la plus grande vitesse Internet de Chine. Ses exportations en high-tech exporte au total 243 milliards de dollars, ou 51% des biens exportés au total. 

21. Berlin, Allemagne

Shutterstock

La capitale allemande se targue d'avoir une forte culture startup et possède certains des plus grands taux d'investissement de capital-risque en Europe.

Berlin concentre aussi la majorité de l'industrie automobile d'Europe. C'est aussi la seule ville au monde où toutes les grandes marques automobiles sont représentées. 

20. Shenzhen, Chine

Bobby Yip/Reuters

Les brevets proviennent en masse de Shenzhen, une ville qui a une population de 11 millions d'habitants. 

Dans un souci de développer la fabrication industrielle, Shenzhen s'est agrandie de manière significative depuis les dernières années comme centre nevralgique pour les usines et la robotique. Plusieurs géants des télécommunications et de l'électronique sont basés dans la ville. 

19. Bangalore, Inde

Stringer India/Reuters

Aucune autre ville dans le classement 2thinknow n'a autant grimpé que Bangalore, qui était 46ème en 2016 et maintenant 19ème. 

Le changement est dû à un afflux d'entreprises en informatique et la l'énorme population de programmeurs de la ville. La moitié de la population indienne est âgée de moins de 25 ans, et beaucoup entrent dans le milieu florissant de la tech, créant un cercle vertueux de croissance. 

18. Montréal, Canada

Wikimedia Commons

Si vous voulez être un designer industriel ou un programmeur, vous devriez envisager aller à Montréal. Encore mieux si vous souhaitez travailler dans la technologie portable (ou la réalité virtuelle). 

Montréal est le site de Vrvana, un fabriquant de casque de réalité virtuelle, et des entreprises Hexoskin et OMSignal, qui fabriquent toutes les deux des vêtements qui mesurent les signaux biométriques de celui qui les porte. La ville a aussi une assez forte culture de startup.

17. Shanghai, Chine

Reuters

L'équivalent de la Silicon Valley à Shanghai est le Zhangjiang Hi-Tech Park. Il abrite plus de 100.000 travailleurs répartis entre les milliers d'entreprises tech. 

Comme la plupart des villes high-tech, Shanghai excelle en brevets et en capital-risque. C'est peut-être parce que la fabrication industrielle est devenue une priorité en Chine, et les entreprises sont impatientes de protéger (et investir dans) leur propriété intellectuelle.  

16. Beijing, Chine

Thompson Reuters

Même s'il manque la culture startup d'autres villes high-tech, Beijing est reconnue pour son utilisation de smartphones à l'échelle urbaine et du nombre de brevets par habitant. Sa scène en capital-risque a aussi augmentée rapidement durant les dernières années. 

La ville a gagné 15 places depuis le classement de 2016. 

15. Amsterdam, Pays Bas

Reuters

À Amsterdam, la combinaison de technologie financière, efficacité énergétique et culture de startup en a fait une puissance en Europe, malgré que la ville soit bien plus petite que ses voisins. (Elle représente uniquement un tiers de la population berlinoise, par exemple). 

En avril, les législateurs avaient annoncé qu'ils commenceraient à interdire les voitures à essence et diesel d'ici 2025 en faveur des voitures électriques — un signe visible de sa vision du futur. 

14. Vancouver, Canada

Kenny Louie/Flickr

En 2014, CBC avait nommé Vancouver la "Silicon Valley du Nord" en hommage à sa forte culture startup.

Il y a plus de 600 entreprises de médias digital qui génèrent plus de 2 milliards de dollars de recettes. Les universités se concentrant sur la tech et le faible taux d'impôts des sociétés rendent la ville attractive pour à la fois les ingénieurs prometteurs et les cadres bien établis. 

13. Stockholm, Suède

Shutterstock

Avec comme mission de se débarrasser du cash et de l'essence dans les cinq prochaines années, Stockholm adopte pleinement les révolutions digitales et environnementales. 

La ville a aussi le plus de startups valorisées plus d'un milliard de dollars d'Europe et est le deuxième marché le plus grandissant en investissements de capital-risque. Pas étonnant que les développeurs affluent dans la capitale suédoise. 

12. Tokyo, Japon

Connie Ma/Flickr

La plus grande ville au monde n'en serait pas là sans le niveau impressionnant de son infrastructure — les transports en particulier. Le métro à Tokyo par exemple, est utilisé par 2,3 milliards de personnes chaque année. 

Tokyo excelle en investissement de capital-risque, et abrite un nombre effarant de géants en tech, la plupart d'entre eux se préparant déjà aux JO de 2020. 

11. Dallas-Fort Worth, Texas

Shutterstock

En quelques années seulement, Dallas s'est établie comme un hub à startups.  

Dans une analyse de 2thinknow, la ville texane est passée de la 28ème place du classement à la lisière du top 10 grâce à l'augmentation rapide de son nombre d'entreprises en capital-risque et l'intégration de la technologie dans la ville. 

10. Chicago, Illinois

Reuters/Jason Reed

Vous n'imaginiez peut-être pas le midwest comme un aimant à startups, mais Chicago prouve le contraire. Un article récent a découvert que l'Illinois était dans le top 5 pour les jobs high-tech aux Etats-Unis.

Brookings Institute a aussi trouvé que Chicago était un foyer d'innovation en urbanisme, mené principalement par CityWorks, un projet créé pour résoudre les problèmes liés au transfert d'énergie et aux transports. 

9. Toronto, Canada

Chris Helgren/Reuters

Rempli de startups et d'infrastructures innovantes, venant par exemple de la Cisco Innovation Center, Toronto abrite 30% des entreprises informatique du Canada, la majorité d'entres elles ayant moins de 50 employés. Cela signifie qu'il y a un vivier de jeunes entreprises dignes d'avoir un impact sur la prochaine décennie. 

En tout, les entreprises de la ville génèrent environ 52 milliards de dollars de chiffres d'affaires annuel. 

8. Singapour

2getthere

En plus d'être un éponge à pluie géante, Singapour se targue d'avoir un très grand nombre de développeurs et d'entreprises de capital-risque. La ville-État introduit constamment de nouvelles infrastructures et gratte-ciels high-tech, incluant celui avec une forêt entière dans l'atrium.

Elle est partenaire avec MIT pour la construction de transports plus intelligents qui se reposent moins sur les voitures privées et d'avantage sur les trains publics et métros. 

7. Boston, Massachusetts

Patrick Fallon/Reuters

Un grand nombre de technologies passionnantes viennent de Boston depuis les dernières années, pondues par des élites des sciences et technologies comme le MIT, Harvard, Tufts, et Northeastern — beaucoup d'entre eux dans la biotechnologie et de la robotique.

La ville a une poignée d'entreprises de capital-risque (Battery Ventures, Atlas Venture, Bessemer Venture Partners, Matrix Venture Partners) qui investissent dans des laboratoires d'innovation et des startups universitaires. Et de grands noms comme Facebook et Amazon ont basé des bureaux en recherche et développement à Boston pour tirer profit des ce vivier de talents. 

5. Taipei, Taïwan

Pichi Chuang/Reuters

Selon l'analyse de 2thinknow, Taipei est de loin le leader quand il s'agit du design industriel. Cela a été le cas pendant des années — la ville préfère s'intéresser au hardware plutôt qu'au software. Certaines des plus grandes entreprises PC se sont basées dans la ville, comme Asus, MSI, Gigabyte, et Acer.

Selon 2thinknow, Taipei a aussi un grand nombre d'entreprises de capital-risque. 

6. Séoul, Corée du Sud

Chung Sung-Jun / Getty

Séoul a été appelée la ville du futur, et à juste titre. L'innovation fait littéralement partie de son design, son métro pourrait même battre le métro new-yorkais

Selon 2thinknow, Séoul dépose plus de brevets que n'importe quelle ville au monde. Elle a développé un technologie qui est déjà omniprésente — comme le LTE présent sur nos smartphones — ainsi que la tech encore naissante, comme les boutiques virtuelles où vous pouvez scanner des images d'articles que vous souhaitez vous faire livrer plus tard. 

4. Los Angeles, Californie

Lucy Nicholson/Reuters

Le cinéma n'est pas la seule industrie de Los Angeles.

En 2014, une étude de le LA County Economic Development Corporation a suggéré que LA avait le plus de jobs dans le secteur high tech que n'importe quelle autre région aux États-Unis. La note affirme aussi que la production totale de richesse tourne autour de 58 milliards de dollars. Quand 2thinknow a fait son analyse, elle a constaté la même chose: les startups et les société de capital-risque jouent un rôle majeur dans l'essor du secteur tech de LA.

3. Londres, Royaume-Uni

Crossrail Project

Londres est devenue un rêve pour les transports publics l'année dernière avec l'introduction de son projet Crossrail. D'ici 2018, dix nouveaux trains seront connectés aux 30 stations existantes avec de tout nouveaux tunnels. Avec 20 milliards de dollars, c'est le plus grand projet de construction en Europe. 

2thinknow a trouvé que Londres a plus de startups et développeurs que presque n'importe quelle autre ville au monde. Certains estiment qu'il y aurait plus d'emplois en informatique à Londres que dans toute la Californie. 

Certaines estimations disent qu'il y aura 11.000 nouveaux jobs en tech de plus d'ici la prochaine décennie. 

2. New York, New York

Brendan McDermid/Reuters

New York est un type spécial de poids lourd en tech. Elle est à la fois très datée dans son infrastructure, et incroyablement progressiste. 

Selon le bureau du contrôle d'État, près de 7000 entreprises high-tech à New York City ont fourni plus de 100.000 emplois durant le troisième trimestre 2013. En plus de lancer des entreprises, la ville lance aussi de la technologie intégrée urbaine: LinkNYC, un service de wifi gratuit qui possède plus de 500 kiosques autour de Manhattan disponible au public, et beaucoup d'experts pensent que la ville ne fait commencer. 

1. San Francisco, Californie

Wikimedia Commons

Même si toutes les villes se targuent d'être la "Silicon Valley" particulière de leur pays, nous pouvons vous garantir que la Silicon Valley est la référence absolue en tech.

Puisque 2thinknow définit la région par sa plus grande ville voisine, San Francisco prend la première place. C'est indéniablement l'épicentre de toute la tech, de sa gigantesque culture de startup à sa scène de capital-risque et à sa population de designers et programmeurs. 

La Silicon Valley gagne dans toutes les catégories parce que la chaîne logistique de l'innovation est basée ici, même si les autres candidats essayent d'obtenir le titre. 

Version originale: Chris Weller/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Voici les 23 pays les plus endettés au monde