Jean-Baptiste Rudelle, cofondateur de Criteo, lors de son intervention lors de la conférence Le Web en 2013 à Paris. Flickr/Le Web

Jean-Baptise Rudelle, cofondateur de la pépite française Criteo avec Romain Niccoli et Franck Le Ouay, avait mystérieusement annoncé il y a quelques jours sur Twitter le lancement de sa nouvelle startup Less, sans qu'on en sache beaucoup plus.

Ce mardi 14 novembre 2017, tout juste créée, Less vient d'annoncer avoir réalisé une levée de fonds de 16 millions d'euros menée par Index Ventures et Daphni. Les fondateurs Jean-Baptise Rudelle, Romain Niccoli, Florent Boutellier (Navx) et Francis Cohen (Sien) ont également participé à ce tour de table précise l'entreprise.

Jean-Baptise Rudelle demeure président exécutif du conseil d'administration de Criteo.

Less est une application de covoiturage — "autour d’une communauté de conducteurs solidaires", écrit l'entreprise dans un communiqué. "Less, c’est moins de voitures, moins de congestion et moins de pollution."

Mais concrètement, on ne connait pas encore la technologie derrière le projet.

Contactée à la fin du mois d'octobre, l'entreprise avait indiqué que "l'application sera en ligne vers le mois de janvier".

Ce tour de table va permettre d’accélérer le lancement de Less sur la région parisienne. Dans le domaine du covoiturage quotidien en ville, Less va trouver en face d'elle BlaBlaCar et WayzUp, soutenue par la RATP, et qui se sont déjà positionnées en Ile-de-France.

Less sera mise en ligne dans la journée. Dans un premier temps, elle sera ouverte uniquement aux conducteurs propriétaires d'une voiture qui peuvent s'inscrire pour tester le service puis elle sera progressivement étendue aux passagers. A terme, quand il y aura une masse critique d'utilisateurs, l'idée de Less est de proposer un nombre de trajets instantanés, sans points de rencontre ou ligne pré-établie comme BlaBlaCar avec BlaBlaLines par exemple.

Dominique Vidal (Index) et Marie Ekeland (Daphni) rentrent au conseil d’administration de Less. Ces deux investisseurs ont une histoire commune avec Jean-Baptiste Rudelle: ils ont tous les deux fait partie des premiers investisseurs de Criteo — chez Elaia Partners pour Marie Ekeland. Ils ont été membres du conseil d’administration jusqu’à l’introduction en bourse sur le Nasdaq en 2013.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Cet entrepreneur français qui a pivoté 2 fois pour sauver sa startup nous a expliqué le secret pour être crédible aux Etats-Unis