Lilium

• Lilium a réussi avec brio le test de sa voiture volante à deux places. Maintenant, la startup projette de concevoir une version à cinq places.

• Le mini-jet a été conçu pour voler à une vitesse de 300 km/h pour une charge simple d'une heure.

• Lilium a maintenant réuni 100 millions de dollars (75 millions d'euros) grâce à des investisseurs de renom, dont le milliardaire et cofondateur de Skype.

Lilium, une entreprise allemande d’aéronautique vient de concevoir un avion électrique de la taille d’une voiture, vient de lever 90 millions de dollars (soit environ 75 millions d’euros).

Basée à Munich, fondée par quatre entrepreneurs en 2014, la startup Lilium a breveté un mini-avion à réaction capable de survoler une ville comme un hélicoptère mais aussi de planer à la manière d'un avion classique une fois dans les airs.

La seconde levée de fonds a réuni de nombreux investisseurs dont le milliardaire et cofondateur de Skype, Niklas Zennström, le géant chinois de la tech Tencent, Obvious Ventures, dont le cofondateur, Ev Williams, est aussi cofondateur et ex-DG de Twitter.

À long terme, Lilium espère que ses avions, — capables de voler à la vitesse de 300 km/h pour une heure de charge simple — puissent prendre des passagers à bord de la même manière que les taxis le font à l’heure actuelle. Ces aéronefs pourront voler de ville en ville depuis des terminaux situés sur des toits.

Un aperçu généré par un ordinateur de l'un des terminaux de Lilium. Lilium

Un rendu imagine le concept de jets Lilium sur un toit. Lilium

On ne connaît pas encore leur prix, pour le moment, mais une appli est en cours de développement et pourrait être utilisée pour commander une course à bord de l’un de ces avions-taxis.

"Il est difficile à l'heure actuelle de savoir si le coût sera moindre comparé à celui d'un avion", indique Remo Gerber, le CEO, à Business Insider UK, ajoutant que de nouvelles routes telles que St Albans et Birmingham pourront être envisageables. "Nous pensons qu'il est possible que son tarif soit égal ou inférieur à celui d'un taxi, si on se base sur un course partagée entre plusieurs passagers".

Les développeurs de Lilium ont pu construire et tester avec succès un prototype de deux places, mais désirent maintenant concevoir un jet avec une capacité d'accueil de cinq places, doté d'une batterie d'une heure de charge, moins lourde qu'une moto lambda.

"Ils ont prouvé que cela était possible, passant d'un concept de vol stationnaire à celui d'un véritable vol vers l'avant", a déclaré Gerber. "Et c'est là le plus important, de passer du stade de drone à celui d'avion à réaction".

Une appli pourra être utilisée pour commander un jet Lilium. Lilium

Rem Gerber, travaillant à l'origine pour Gett, une appli de commande de taxi, a refusé de dévoiler le calendrier du prototype de cinq places. Bien qu'il ait cependant avoué que cela prendrait plusieurs années avant que Lilium ne commercialise ses jets — considérant que les certifications seront le plus gros obstacle de la startup, avant que ses jets ne survolent les villes en toute quiétude.

Liliim n'est pas la seule compagnie travaillant sur de petits véhicules volants 2.0. Larry Page, cofondateur de Google a récemment soutenu une startup similaire, Kitty Hawk.

Le directeur de l'exploitation a refusé de dire en quoi précisément Kitty Hawk différait de Lilium, mais a tout de même mis en évidence que les autres projets similaires n'avaient pas la même directive verticale de vol ni la technologie d'atterrissage ou de planage aérien des avions.

"Ils ne volent pas vers l'avant", a-t-il dit, ajoutant que leur système de rotor se basait sur la portance, comme un ascenseur, et donc, de vitesse et d'amplitude moindre, avec une batterie à plus faible longévité.

Si la concurrence travaillent sur des avions autonomes, Gerber précise que les avions Lilium seront pilotés manuellement, du moins, à leurs débuts.

Wennström, le PDG et associé d'Atomic a déclaré dans un communiqué: "Lilium a déjà démontré son leadership à travers sa nouvelle industrie eVTOL [véhicule électrique décollage/atterrissage] et sa technologie transformatrice, unique en son genre, aura un impact positif et sismique sur le monde et les générations à venir."

"Aujourd'hui, avec ce dernier investissement, Lilium a le capital et les ressources nécessaires afin d'accélérer le développement et le succès commercial des aéronefs qui transformeront notre manière de nous déplacer et nous aideront à relever l'un des plus grands défis de notre temps."

Version originale: Sam Shead/Business Insider UK

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Il y a désormais 39 entreprises qui testent des voitures autonomes sur les routes de Californie

VIDEO: 5 villes qui ont remplacé leur autoroute urbaine par un parc