Les secteurs de l'automobile, de la chimie et de l'électronique innovent en France. Mais ce ne sont pas les seuls. 

L'Institut national de la propriété industrielle (INPI), qui a récemment publié son palmarès 2017 des déposants de brevets, dévoilé par Les Echos en premier lieu, indique avoir reçu 16.250 demandes de brevets au total, soit 50 de plus que l'an dernier. 

Avec le nombre de citations dans les revues scientifiques et la participation à des programmes cadres de recherche et de développement de l'UE, le dépôt de brevets fait partie de l'un des trois indicateurs de l'évaluation de la recherche, selon la loi de LOFT.

En effet, ce document permet entre autres aux entreprises de sécuriser leurs innovations. 

Les deux premiers du palmarès 2017 repassent au-dessus de la barre des 1000 demandes publiées, alors qu'aucune entreprise n'avait franchi ce seuil l'an dernier.

Interrogé par Les Echos, Romain Soubeyran, directeur général de l'INPI a déclaré que l'édition 2017 "confirme la concentration de plus en plus forte des grandes entreprises en tête du classement et un étirement du peloton". 

A noter aussi "une réelle progression des PME et des ETI, mise en valeur par l'entrée de Soitec et de Parrot dans le Top 50". Le spécialiste des semi-conducteurs Soitec et le fabricant de drones Parrot, tous les deux classés à la 70ème place l'an dernier, ont respectivement grimpé aux 46ème et 38ème places. 

Pour son classement, l'établissement public a comptabilisé le nombre de demandes de brevets publiées en 2017, en regroupant notamment les filiales appartenant à un seul groupe.

Voici les 22 groupes qui ont déposé le plus de brevets en 2017 (dans l'ordre croissant).

22. Total, 79 brevets — +4 places

21. Faurecia, 100 — Nouvel entrant 

20. Alstom, 101 — +10

Fabrication d'une turbine nucléaire au Mexique. Facebook/Alstom

19. Groupe SEB, 108 — Stable

Groupe SEB

18. Air Liquide, 126 — -3

17. Groupe Saint-Gobain, 139 — +1

Saint-Gobain/Glassdoor

16. Continental, 140 — +1

15. Groupe Arkema, 142 — -1

14. Groupe STMicroelectronics, 154 — +2

13. IFP Energies Nouvelles, 175 — Stable

12. Orange, 185 — -2

Les locaux d'Orange à Nanterre. REUTERS/Charles Platiau

11. Robert Bosch GMBH, 193 — +1 

Bosch

10. Thales, 262 — -1

9. L'Oréal, 269 — -1

8. Michelin, 285 — +3 

7. Airbus, 337 — Stable 

Airbus, R&D, recherche

Recherche sur les biocarburants chez Airbus. Airbus Group

6. Groupe Renault, 400 — -1 

5. CNRS, 405 — +1 

4. Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives, 684 — Stable

CEA

CEA

3. Safran, 795 — Stable

2. PSA, 1021 — Stable

Carlos Tavares, président du directoire de PSA au volant de la nouvelle Peugeot 508, le 1er mars 2018. REUTERS/Benoit Tessier

1. Valeo, 1100 — Stable

Vanessa Picron, responsable de l'innovation dans la voiture autonome de Valeo. Valeo

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Il existe un risque pour que votre demande de brevet soit stoppée ou retardée

VIDEO: C'est une bonne chose si votre peau pèle après avoir attrapé un coup de soleil — voici pourquoi