Le DG et cofondateur de Facebook Mark Zuckerberg à la conférence de dévelopeurs F8, à San Jose, le 18 avril 2017. REUTERS/Stephen Lam

Près de dix ans après la première édition, Mark Zuckerberg a inauguré ce mardi 18 avril 2017 la conférence de développeurs de Facebook, F8.

Le cofondateur de Facebook profite toujours de ce rendez-vous technique pour annoncer de nouveaux produits pour les utilisateurs ou les annonceurs.

En 2014, Facebook avait annoncé sa régie, Audience Network. L'année suivante, c'était la création d'un écosystème autour de Messenger, qui devenait une application en propre. Puis, en 2016, on découvrait les bots dédiés à Messenger.

Pour l'édition 2017, Mark Zuckerberg a annoncé le lancement d'une plateforme d'applications de réalité augmentée pour Facebook. 

"Si vous vous demandiez pourquoi on mettait des fonctions de caméra sur toutes nos applications, c'est parce que c'était l'acte 1. L'acte 2, le voici", a expliqué le DG de Facebook.

"L'appareil photo doit être bien plus qu'une case de texte dans nos applications", a-t-il indiqué en préambule.

La réalité augmentée va permettre de placer des objets numériques dans des contextes réels, en plus de filtres sur des visages ou des cadres autour de photos.

Le patron de Facebook imagine aussi "une nouvelle génération de jeux basés sur la réalité augmentée" qui permettrait à "un père d'utiliser la table basse dans la salle d'attente du médecin pour créer un jeu de société et jouer avec son enfant".  

L'objectif du réseau social, avec cet effort technologique qui marche une fois encore sur les platebandes de Snapchat, est d'encourager l'utilisation de ses applications. 

Ou, comme le dit Mark Zuckerberg: 

"Ces effets sont importants car ils nous donnent l'occasion de partager ce qui compte au quotidien."

Cette annonce intervient alors que Snapchat vient de lancer un nouveau filtre qui fait un usage avancé de la technologie de réalité augmentée.

Facebook a aussi dévoilé son premier produit de réalité virtuelle, près de trois ans après le rachat d'Oculus pour 2 milliards de dollarsFacebook Spaces, une application à télécharger dans l'Oculus Store, permet d'avoir une expérience de réseau social dans un environnement virtuel, en transformant sa photo de profil en avatar en 3D et en utilisant un chat de vidéos 360°.

Capture d'écran Facebook Live

Avec ces deux annonces, Facebook pose aussi les jalons d'un futur où l'on s'affranchit du smartphone et des écrans physiques. 

"Nous voulons tous des lunettes ou des lentilles qui nous permettent de superposer toutes sortes d'informations et d'objets virtuels sur le monde réel, tout en ayant un look et un ressenti normal", a dit Mark Zuckerberg lors de sa présentation.

Facebook Spaces et la réalité augmentée donnent un aperçu des expériences sociales dans ce monde-là. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : On a testé Clips, l'appli de montage vidéo ultra efficace d'Apple — voici comment l'utiliser au mieux