Kylian Mbappe célèbre son premier but en équipe de France, le 31 août 2017 face aux Pays-Bas. REUTERS/Gonzalo Fuentes

Passé de Monaco au PSG dans les derniers jours du mercato estival, Kylian Mbappé sera présenté mercredi 6 septembre à 12h aux supporters parisiens, dans leur stade du Parc des Princes.

C'est le deuxième gros coup du mercato estival réalisé par le PSG après la signature de l'attaquant brésilien Neymar, pour 222 millions d'euros, un record mondial.

Le club  parisien n'a pas précisé les arrangements financiers liés au recrutement du jeune prodige français. Mais selon la presse spécialisée, il s'agirait d'un prêt avec une option d’achat de 180 millions d’euros — avec bonus —ce qui en ferait le deuxième joueur le plus cher de l’histoire, derrière Neymar. 

Dans ce mercato estival complètement fou — où 6 milliards d'euros ont été dépensés — l'Observatoire du football CIES à l'Université de Neuchâtel estime que le transfert de Kylian Mbappé a été le plus surpayé cet été.

Le CIES estime la valeur de Mbappé à 92,6 millions d'euros. L'opération a donc surévalué de 87,4 millions d'euros la valeur marchande du joueur, selon l'algorithme utilisé. 

La meilleure affaire d’un point de vue financier a été réalisée par Liverpool pour le recrutement de Mohammed Salah (-19.4 millions d'euros).

Le modèle statistique utilisé se compose de 19 variables qui renvoient au nombre de sélections internationales du joueur,  la performance des clubs, les buts marqués, son âge, son poste, le championnat dans lequel il évolue.

Pour le CIES, l'inflation connue cet été n'est qu'un début. De nouveaux records seront battus dans les cinq prochaines années. "La mondialisation de l’intérêt pour le football en général et pour les championnats les plus compétitifs de manière plus spécifique laissent présager une poursuite de l’inflation des coûts sur le marché des transferts", peut-on lire dans le rapport.

L'UEFA — la fédération européenne du football — a ouvert une enquête en fin de semaine dernière sur le PSG pour comprendre comment le club a pu dépenser autant cet été.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les transferts dans le foot ont battu un vertigineux record cet été — 2 clubs ont dépensé à eux seuls 10% de cette somme