Miley Cyrus. AP Images

  • La chanteuse Miley Cyrus fait face à un procès de 300 millions de dollars pour violation de droits d'auteur sur son single à succès de 2013,"We Can't Stop".
  • L'auteur-compositeur jamaïcain Michael May, dont le nom de scène est Flourgon, affirme que "We Can't Stop" de Cyrus ressemble beaucoup à son single de 1988 "We Run Things".
  • May affirme dans une plainte que la chanson de Cyrus copiait "environ 50%" de sa chanson, y compris des éléments musicaux et la phrase "We run things / Things no run we".
  • Le tube de Cyrus "We Can't Stop" s'est classé deuxième du palmarès Billboard Hot 100 après sa sortie en juin 2013.
  • Le morceau "We Run Things" de May était numéro 1 dans son pays d'origine, la Jamaïque, en 1988.

La chanteuse pop Miley Cyrus est sous la menace d'une poursuite de 300 millions de dollars pour violation des droits d'auteur du compositeur jamaïcain Michael May, qui affirme que le tube de 2013 de Cyrus "We Can't Stop" ressemble beaucoup à une chanson qu'il a écrite en 1988, rapporte Reuters.

May, dont le nom de scène est Flourgon, a dit dans sa plainte que la chanson de Cyrus a repris "environ 50 pourcent" de sa chanson "We Run Things" — y compris des éléments musicaux et la phrase "We run things / Things no run we" que Cyrus chante dans un refrain comme,"We run things / Things don't run we".

Le tube de Cyrus "We Can' t Stop" s'est classé deuxième du palmarès Billboard Hot 100 après sa sortie en juin 2013. Le morceau "We Run Things" de May était numéro 1 dans son pays d'origine, la Jamaïque, en 1988.

Dans la plainte déposée devant le U.S. District Court de Manhattan mardi, les avocats de May ont déclaré que la chanson de Cyrus "doit la base de sa popularité et de son succès très lucratif au contenu protégé, unique, créatif et original du plaignant May".

En plus d'obtenir 300 millions de dollars dans cette affaire, May cherche également à faire cesser les ventes et les interprétations subséquentes de la chanson de Cyrus.

Les représentants de Cyrus n'ont pas répondu immédiatement à une demande de commentaires.

Écoutez "We Can't Stop" de Miley Cyrus et "We Run Things" de May ci-dessous:

Version originale: John Lynch/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Eminem explique à Elton John le processus d'écriture derrière ses albums

VIDEO: Voici la tyrolienne la plus rapide du monde — elle vous entraîne à travers les montagnes du Pays de Galles à plus de 160 km/h