Collection hiver lors du défilé Lanvin en janvier 2018. Facebook/Lanvin

La maison de haute couture française Lanvin, en situation financière critique, s'apprête à être rachetée par le conglomérat chinois Fosun International, ont déclaré à Reuters des sources proches du dossier.

Le site Fashion Network indique qu'il s'agirait d'un investissement de 100 millions d'euros.

Fosun International l'a emporté face au fonds qatari Mayhoola, qui détient notamment la griffe italienne Valentino et la française Balmain.

"C'était serré, mais c'est finalement Fosun qui l'a emporté", a déclaré l'une de ces sources, confirmant une information du site Fashion Network. Mais "il a été le plus offrant", a précisé une autre source.

Lanvin était jusqu'alors détenu par la femme d’affaires chinoise Shaw-Lan-Wang.

Pour relancer la griffe, dont les ventes ont chuté de 33% en 2017 après un plongeon de 23% en 2016 et dont les pertes 2017 devraient dépasser les 30 millions d’euros, le repreneur devra procéder à une très large refonte de la stratégie et recruter un designer talentueux pour lui rendre son lustre perdu, souligne un professionnel du secteur.

Voici ce que l'on sait sur Fosun, ce groupe chinois dont les actifs vont de l'assurance à la santé en passant par le tourisme, propriétaire notamment d'un autre emblème français, le Club Med.

Créé en 1992 par quatre étudiants — Guo Guangchang, Liang Xinjun, Wang Qunbin et Fan Wei — Fosun est l'un des plus grands groupes privés chinois. Basé à Shangai, il a réalisé 9,4 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2016 et dégagé un résultat net de 1,6 milliard d'euros.

FILE PHOTO - A streak of lightning is seen above the skyline of Shanghai, China, August 19, 2016. Picture taken through a glass window.

Shanghai. REUTERS/Aly Song

En 2015, son président Guo Guangchang avait subitement et mystérieusement disparu pour répondre à une enquête des autorités chinoises.

Le président et cofondateur de Fosun International, Guo Guangchang. YouTube/CNBC Life

Fosun n'a guère d'expérience dans le secteur du luxe. Il a des participations dans l'industrie (santé, acier), la finance, l'immobilier et les loisirs dans des entreprises du monde entier. Depuis 2010, il a déclaré avoir dépensé 15 milliards de dollars en acquisitions à l'étranger rappelle Le Parisien. Parmi elles, citons le voyagiste britannique Thomas Cook et la compagnie canadienne Le Cirque du Soleil.

Le Cirque du Soleil en représentation à Bogota, en Colombie.Facebook/Le Cirque du Soleil

Il a fait une première arrivée remarquée en France en entrant en 2010 au capital du Club Med. Mais c'est en 2015, après deux ans de bataille boursière, que le Chinois est devenu propriétaire du groupe français et de ses célèbres villages, pour 939 millions d'euros.

Lors de sa reprise par Fosun, le Club Med affichait  une perte de 12 millions d'euros. Le groupe "désormais rentable", prévoit d'ouvrir en moyenne cinq nouveaux "resorts" par an au cours des cinq prochaines années, a indiqué en début d'année aux Echos son PDG Henri Giscard d'Estaing. La Chine est désormais le deuxième marché du Club Med, derrière la France, avec 200.000 clients en 2017.

Des skieurs prêts à partir à la station Nanshan, à l'est de Pékin, en Chine, le 23 janvier 2018. REUTERS/Damir Sagolj

Depuis, Fosun a poursuivi ses achats dans l'Hexagone avec St Hubert, la marque de mode urbain Iro et la société française de gestion immobilière Paref. Dans une interview au Figaro en fin d'année dernière, le président du groupe a confirmé son intérêt pour La Compagnie des Alpes qui exploite les plus grandes stations de ski françaises (Tignes, La Plagne, etc.)

Pub St Hubert. YouTube/St Hubert

Fosun va prendre le contrôle de la plus ancienne maison de couture française, fondée en 1889 par Jeanne Lanvin. Propriété du groupe L'Oréal entre 1996 et 2001, Lanvin est détenue depuis par la femme d’affaires chinoise Shaw-Lan-Wang qui possède 75%  du capital. Elle deviendra actionnaire minoritaire tandis que l'homme d'affaires suisse Ralph Bartel devrait injecter du capital dans la société pour maintenir sa participation à 25%.

Shaw Lan Wang, propriétaire de Lanvin, jusqu'en 2018. YouTube

Reuters avait révélé l'an dernier que la situation financière critique de la griffe avait incité le commissaire aux comptes à alerter le tribunal de commerce de Paris, que ses ventes étaient en chute libre et que sa trésorerie s’élevait à 15,9 millions d’euros à la fin décembre 2017.

Collection hiver lors du défilé Lanvin en janvier 2018. Facebook/Lanvin

Après le départ en 2015 de son couturier vedette Alber Elbaz, qui resta 14 ans à son poste, les collections de la styliste Bouchra Jarrar n’ont pas réussi à convaincre. Le remplacement de celle-ci en juillet 2017 par Olivier Lapidus, connu pour avoir dessiné des meubles pour le soldeur Gifi ou des robes de mariée pour la marque Pronuptia, avait été perçu dans le secteur comme une menace pour le positionnement et l'image de luxe de Lanvin.

Alber Elbaz. YouTube/Entrée libre

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : VIDEO: Voici la seule et unique bonne manière de remonter ses manches de chemise

VIDEO: Voici pourquoi vous ne devriez jamais verser d'huile d'olive dans l'eau de cuisson de vos pâtes