Le PDG d'Orange, Stéphane Richard, à la conférence de présentation d'Orange Bank, le 20 avril 2017. REUTERS/Charles Platiau

Orange lancera sa banque mobile "Orange Bank" auprès du grand public le 6 juillet, en espérant séduire à terme deux millions de clients grâce à une offre innovante et gratuite, a annoncé jeudi son PDG Stéphane Richard.

Confronté à une forte pression concurrentielle et réglementaire sur son coeur de métier, le numéro un français des télécoms a fait des services financiers un des axes prioritaires de sa diversification.

"Les services d'Orange Bank seront entièrement gratuits. Nous ne faisons pas payer la carte bancaire ni la première année, ni les suivantes. Nous ne faisons pas payer de frais de tenue de compte", a déclaré le dirigeant à l'occasion du show "Hello", la conférence annuelle de l'opérateur dédiée aux innovations.

Le nouveau service, accessible à la fois via une application sur le mobile et un réseau de boutiques dédiées, sera testé auprès des salariés d'Orange à compter de la mi-mai avant d'être commercialisé auprès du grand public le 6 juillet.

Il proposera d'emblée un compte, une carte bancaire, une autorisation de découvert et un livret d'épargne, avant de s'enrichir de nouveaux services comme le crédit et l'assurance.

Orange Bank, qui devrait coûter de l'argent à l'opérateur dans les premières années, espère atteindre le point mort d'ici quatre ou cinq ans, a précisé Stéphane Richard à des journalistes en marge de la conférence.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : BNP Paribas rachète la fintech qui permet de créer un compte en 5 minutes au bureau de tabac