Le spécialiste français de l'hébergement de sites internet OVH annonce avoir emprunté 400 millions d'euros auprès de banques sur une période de cinq ans.

Parmi les participants à ce "pool bancaire", on retrouve notamment la première banque d'investissement au monde JP Morgan.

Un "pool bancaire" correspond à un regroupement d'un certain nombre de banques pour financer en totalité ou en partie un projet d'investissement important. 

OVH n'est pas la seule entreprise à avoir recours à des financements un peu atypiques pour pouvoir continuer à se développer. En mars dernier, le service de musique en streaming Sound Cloud a levé 70 millions de dollars en fonds de créance.

Ces 400 millions d'euros vont permettre au spécialiste du cloud (le stockage ou l'utilisation des données informatique sur un espace du réseau internet) de poursuivre son développement à l'international, avec l'ouverture de nouveaux datacenters en Allemagne, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis.

OVH avait réalisé en 2016 la plus grosse levée de la tech en Europe — devant Deliveroo —avec 250 millions d'euros auprès de KKR et Towerbrook. L'entreprise de Roubaix est classée dans la catégorie des licornes car sa valorisation dépasse le milliard de dollars.

Dans un communiqué, Nicolas Boyer, directeur financier du groupe OVH, a déclaré: 

"Ce nouveau financement nous dote d'un pool bancaire toujours plus solide, qui renouvelle sa confiance dans la stratégie et le positionnement à l'international du groupe. Par ailleurs, l'entrée au sein de ce pool de la banque d'investissement américaine JP Morgan reflète bien notre positionnement d'acteur mondial du cloud computing."

L'opération a été coordonnée par Société Générale Corporate & Investment Banking qui accompagne. Les arrangeurs et chefs de file du crédit syndiqué sont BNP Paribas, Groupe Crédit Agricole, HSBC France et Société Générale Corporate & Investment Banking. Les participants sont JPMorgan Chase Bank N.A. (Paris Branch), CIC Nord Ouest et Banque Commerciale du Marché Nord Europe.

Fondée en 1999, OVH a déjà déployé 270.000 serveurs au sein de 20 datacenters en Amérique du Nord, en Europe et en Asie Pacifique. 

Selon le cabinet IDC, le marché du cloud computing devrait atteindre 1 milliard de dollars en 2019 pour la seule zone de l'Europe de l'Ouest.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : 21 entreprises européennes qui valent plus d'un milliard de dollars