Des secouristes en intervention à Hiroshima, le 7 juillet 2018. Kyodo via REUTERS

Les pluies torrentielles qui se sont abattues sur l'ouest et le centre du Japon ont fait au moins 49 morts et 48 disparus, a annoncé samedi la chaîne de télévision publique NHK.

Samedi matin, plus de 1,6 million de personnes avaient reçu l'ordre d'évacuer leurs maisons en raison des craintes d'inondations et de nouveaux glissements de terrain, et 3,1 millions de personnes ont reçu le conseil de quitter leur domicile, a annoncé l'Agence de gestion des incendies et des catastrophes.

L'Agence météorologique japonaise, qui parle de pluies "historiques", a ramené de cinq à trois le nombre de préfectures de l'ouest de l'île principale de Honshu placées en état d'alerte. Elle invite à la vigilance face au risque de crues, de glissements de terrain et de rafales de vent.

Des images prises d'un hélicoptère montrent des personnes perchées sur leur toit, faisant des signes pour appeler de l'aide à Kurashiki, ainsi que des soldats venant au secours d'enfants bloqués par une rivière en crue à Hiroshima.

A Motoyama, ville de l'île de Shikoku située à 600 km de Tokyo, 583 millimètres d'eau sont tombés entre vendredi et samedi matin, précise l'agence, qui prévoit de nouvelles précipitations dimanche.

Parmi les victimes figure une femme de 95 ans, retrouvée chez elle après l'effondrement d'une partie de la montagne voisine. A Hiroshima, un homme est mort après être tombé d'un pont dans une rivière. A Takashima, un homme de 77 ans a été aspiré dans un canal alors qu'il effectuait des travaux de déblaiement.

Près de 48.000 policiers, pompiers et membres des Forces d'autodéfense du Japon sont mobilisés autour d'une centaine de glissements de terrain et d'autres appels à l'aide, a dit le secrétaire général du gouvernement, Yoshihide Suga.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : L'un des plus grands confiseurs au monde recrute des météorologues pour travailler sur le changement climatique

VIDEO: Voici tout ce qui ne va pas avec les smartphones Android