Le nombre de clients bancaires considérés en situation de fragilité financière a augmenté de 1,2 million de personnes l'an passé, par rapport à 2016, pour atteindre les 3,6 millions à fin 2017, selon des chiffres dévoilés par l'Observatoire de l'inclusion bancaire de la Banque de France

Cette forte hausse n'est pas due exclusivement à l'accroissement de la précarité des détenteurs d'un compte en banque.

Elle résulte avant tout de "la détection plus fine des situations individuelles par les établissements bancaires", explique l'Observatoire dans son rapport annuel. Le surendettement, les incidents de paiement et les faibles revenus seraient mieux signalés par les établissements bancaires. 

Les personnes en situation de fragilité financière sont pour beaucoup clientes d'une banque en particulier: La Banque Postale, "du fait de son engagement social", précise l'Observatoire de l'institution bicentenaire.

Offre spécifique pour les plus fragiles

Le nombre de bénéficiaires de l'offre spécifique a par ailleurs augmenté de 40% l'an dernier, soit 100.000 personnes en plus pour un total de 351.000 bénéficiaires. Cette offre, instituée par le législateur pour ceux en situation de fragilité financière, prévoit des frais bancaires réduits et plafonnés pour les souscripteurs.

Seules 10% des personnes éligibles y ont recours. C'est pourquoi l'Observatoire a adopté des préconisations fin 2017 pour inciter les banques à diffuser l'offre spécifique.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Goldman Sachs a utilisé une IA pour simuler 1 million de résultats possibles pour la Coupe du Monde — et a clairement identifié un vainqueur

VIDEO: Cette machine faite à base de pièces de K’NEX est championne de 'Water Bottle Flip' — ce challenge qui consiste à renverser une bouteille et la faire atterrir comme un piquet