Ethereum est la crypto-monnaie de choix pour les ICO — voici pourquoi

Vitalik Buterin, fondateur d'Ethereum. Vitalik Buterin/Twitter

L'Ethereum est la crypto-monnaie la plus souvent choisie pour faire une ICO, selon le rapport de GP. Bullhound sur la blockchain et les cryptos, publié ce mercredi 2 mai 2018. 

Une ICO est une méthode de levée de fonds au cours de laquelle une startup créé sa propre monnaie virtuelle, structurée comme le bitcoin par exemple. Ces jetons appelés "tokens", qui peuvent être échangés en ligne même si la société n'est pas cotée, sont vendus contre de l'argent réel par la startup qui l'utilise ensuite pour financer ses projets.

D'après les données recueillies par la banque d'affaires tech, entre 2015 et 2017, 201 ICO ont été réalisées en Ethereum, contre 14 en Waves, 4 en Bitcoin et 3 en NEO. 

Dans son rapport, GP Bullhound donne cinq raisons qui expliquent pourquoi l'Ethereum, créé le 30 juillet 2015 par Vitalik Buterin, est privilégié par les leveurs de fonds:

  • sa facilité d'utilisation relative, 
  • sa forte communauté — portée notamment par la Enterprise Ethereum Alliance, qui regroupe grandes entreprises, startups, universités et experts, ou encore l'incubateur de startups liées aux crypto-monnaies ConsenSys,
  • ses performances en termes de vitesse de transactions, avec un bloc toutes les 15 secondes — contre environ 10 minutes pour le Bitcoin par exemple,
  • sa capacité à repérer les fraudes, car la communauté est capable de bien évaluer la faisabilité et la légitimité des nouveaux projets lancés, 
  • et une vision claire, cohérente et crédible portée par les leaders du projet Ethereum.

En termes de volume, les ICO en ethereum représente 3213 millions de dollars, contre 63 millions pour celles en Waves, la 2ème crypto-monnaie la plus fréquemment utilisée dans ce cadre-là. 

Vous pouvez suivre le cours de l'Ethereum ici.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les levées de fonds en crypto-monnaie rapportent 1,5M$ par mois aux hackers

VIDEO: Voici ce qu'il se produit vraiment lorsque vous craquez vos doigts