Passez au niveau supérieur. Clive Rose/Getty

Michael Phelps et Winston Churchill figurent très tôt dans le livre d'Eric Barker, "Barking Up the Wrong Tree." Barker fait référence à eux comme les parfaits exemples de personnes qui ont réussi grâce à (et non en dépit de) leurs excentricités. 

Phelps a un physique peu commun, Churchill était un "paranoïaque imprévisible." Et pourtant, ils ont tous les deux trouvé une voie où leurs particularités seraient utiles au lieu de préjudiciables, et sont par la suite devenus les meilleurs dans leurs domaines respectifs. 

C'est un procédé que n'importe qui peut reproduire (même si il n'y a aucune garantie que vous aurez une renommée internationale). 

Barker a parlé à un professeur de la Harvard Business School, Gautam Mukunda et ce dernier l'a résumé en deux étapes, basées sur la "Leadership Filtration Theory":

1. Sachez qui vous êtes. Vous pouvez vous demander : "Quelles sont mes atouts qui me distinguent des autres?" Ce sont les aptitudes où vous êtes particulièrement bons. 

2. Choisissez le bon secteur. Barker recommande de vous demander: "Quelles entreprises, institutions, et situations apprécient ce que je fais?"

Barker a continué à l'expliquer dans une interview avec le professeur de Wharton, Stew Friedman, sur le podcast Work and Life. Il justifie que certaines traits de caractère pourraient être contre-productifs dans la plupart des situations, et donc vus comme des qualités négatives en général. 

Prenez l'obstination par exemple. D'après Barker: 

"Dans votre organisation hiérarchique standard, l'obstination n'est pas perçue positivement... Mais lorsqu'on parle d'entrepreneurs, on parle toujours de personnes 'qui ont du cran, entêtées, qui n'acceptent pas les échecs'. Et qu'est ce que c'est ça? Dans la plupart des cas, c'est de l'obstination. Il y a beaucoup de caractéristiques qui peuvent être négatives en moyenne, mais selon les circonstances, elles peuvent devenir positives."

Barker continue: "C'est un autre élément critique de cette formule d'harmonisation de la réussite." Vous devez savoir ce que vous faites bien et quel genre d'environnement de travail pour permettra de l'exercer. 

Pour Phelps, son type de physique peu commun fait de lui un mauvais coureur et danseur, mais il fait aussi de lui un incroyable nageur. Pour Churchill, être paranoïaque voulait dire qu'il était jadis "considéré comme inadapté aux grands bureaux", mais cela a aussi voulu dire qu'il a reconnu Hitler comme une menace pour le monde. 

En fin de compte vous devez faire une sérieuse introspection de vous-même: êtes-vous quelqu'un qui transgresse les règles? Ou quelqu'un qui les suit? Ou êtes-vous quelque part au milieu? Ensuite vous devez être honnête avec vous-même sur quels environnement vous conviennent le mieux. Peut-être que ce n'est pas le monde de l'entreprise; peut-être que ce n'est pas créer votre propre startup. 

Il faudra sûrement de l'expérimentation et même des échecs, mais sur le long terme, vous serez sur le chemin de la réussite. 

Version originale: Shana Lebowitz/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Mark Zuckerberg a une solution pour que tout le monde puisse réussir dans la vie sans avoir besoin de la chance