PSA a bondi en bourse ce mercredi 26 juillet 2017, après avoir annoncé un nouveau record de marge opérationnelle dans sa division automobile au premier semestre grâce à la poursuite de la baisse de ses coûts.

A l'ouverture de la bourse de Paris, le titre gagnait déjà 3,4%. Il a grimpé de 5,97% à 19,17 euros vers 10h30, signant la plus forte hausse du SBF 120 alors que le secteur automobile européen progressait de 0,97%.

Le titre PSA le mercredi 26 juillet 2017 vers 10h30 à la bourse de Paris. Investing.com

Le titre enregistre depuis le début de l'année l'une des meilleures performances du secteur automobile européen, avec une progression de déjà près de 17% à la clôture mardi 25 juillet 2017, rapporte Reuters.

Malgré des effets de change et de matières premières défavorables, le constructeur automobile est parvenu à porter à 7,3% la marge opérationnelle courante de sa division automobile — qui ne comprend pas les activités du pôle bancaire du groupe et celles de l'équipementier Faurecia — contre 6,8% un an plus tôt, avec un chiffre d'affaires de 19,9 milliards d'euros. 

Les nouveaux lancements de PSA — la Peugeot 3008 ou la nouvelle Citroën C3 — ont aussi contribué aux bons résultats semestriels du constructeur automobile pour pas moins de 456 millions d'euros au résultat opérationnel.

Dans une note consultée par Reuters, les analystes d'Evercore ISI commentent ainsi: 

"L'Ebit de PSA a dépassé le consensus de manière très impressionnante. C'est un signal fort pour la profitabilité future vu que nous ne sommes qu'au début des nouveaux lancements."

Mais comme le fait remarquer Challenges, les bons résultats de PSA sont surtout dus aux réductions de coûts — avec une nouvelle diminution de 529 euros par véhicule prévue cette année, après 467 euros l'an dernier — et non grâce à la progression de ses ventes.

En effet, les ventes de PSA ont modestement augmenté de 2,3% au premier semestre, mais elles prennent en compte les ventes effectuées en Iran, qui n'était pas consolidé au premier semestre de l'an dernier. En Chine, en revanche, PSA n'arrive pas à convaincre et affiche des ventes en baisse de 48,6% avec 152.380 exemplaires vendus seulement.

Dans l'ensemble, le chiffre d'affaires de PSA au premier semestre est ressorti en hausse de 5% à 29,16 milliards d'euros, contre 27,78 milliards d'euros à la même période de l'année précédente. 

Il y a cinq ans, le constructeur automobile était au bord de la faillite. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Voici pourquoi un avocat suisse imagine qu'il faudra définir les robots comme des 'personnes électroniques'

VIDEO: Voici ce qui se produit dans votre cerveau et votre corps quand vous devenez vegan