Un supporter de la Net neutralité manifeste contre la décision de la FCC de retoquer le règlement adopté sous Obama. Thomson Reuters

  • La Commission fédérale américaine des communications (FCC) a voté jeudi pour abroger la neutralité du net, déclenchant la déception des entreprises et dirigeants de la tech, décidés à contester le vote en justice.
  • La communauté tech a été pro-net neutralité depuis que le projet pour abroger le règlement en vigueur a été annoncé.

Des patrons de la tech allant de Sheryl Sandberg chez Facebook à Brad Smith de Microsoft ont réagi jeudi pour dénoncer le vote controversé de la Commission fédérale américaine des communications (FCC) d'abroger la neutralité du net

La décision de la FCC abroge un règlement qui empêche des fournisseurs d'accès à internet comme Comcast et Verizon de faire payer les clients plus cher pour accéder à certains sites, de bloquer ou ralentir le contenu de concurrents et de faire payer des éditeurs de sites pour profiter de "voies rapides".

Les groupes pro-net neutralité expliquent que ces règles sont nécessaires pour garantir l'équité sur internet. Et de nombreuses entreprises internet n'ont pas tardé à exprimer leur désaccord après le vote de la FCC.

Voici ce que les grandes entreprises tech américaines et leurs patrons ont déclaré en réaction au vote controversé de jeudi:

Netflix

"Nous sommes déçus par la décision visant à éliminer les protections de la neutralité du net qui a permis une ère inédite d'innovation, de créativité et d'engagement civique. Netflix est du côté des innovateurs, petits & grands, pour s'opposer aux errements de la FCC." 

Internet Association 

Michael Beckerman, PDG de The Internet Association, une organisation professionnelle dont les membres sont Facebook, Amazon, Google, Microsoft et Salesforce a publié un communiqué sur le site de son association annonçant un projet pour riposter:

"Le secteur de l'internet s'oppose à l'abrogation du Open Internet Order de 2015 par le président [de la FCC ndT] Pai. Le vote de ce jour tourne le dos à une décennie de consensus large, au-delà des lignes partisanes, sur les principes de régulation d'internet. S'appuyer sur les seuls FAI pour tenir leurs propres 'promesses' n'est pas la neutralité du net et est mauvais pour les consommateurs."

"Rappelons-nous de la raison pour laquelle nous avons adopté ces règles au départ. Il y a peu de concurrence sur le marché du haut débit — plus de la moitié des Américains n'ont pas de choix de FAI — donc les consommateurs seront obligés d'accepter l'interférence du FAI dans leur expérience en ligne. C'est un contraste significatif avec ce que les sites et applis membres de l'Internet Association proposent, où la concurrence n'est toujours qu'à un clic et changer de service coûte rien."

"Le combat n'est pas fini. L'Internet Association explore actuellement ses options juridiques pour contester la décision de ce jour en justice et reste ouvert à ce que le Congrès passe une loi qui protège de manière solide la neutralité du net."

Google

"Nous restons dédiés aux règles de neutralité du net qui sont largement soutenues par l'opinion publique, ont été validées devant les tribunaux, et fonctionnent bien pour tous les aspects de l'économie internet. Nous travaillerons avec d'autres supporters de la neutralité du net, petits ou grands, pour défendre des règles applicables et solides."

Reddit 

La communauté d'utilisateurs Reddit a été très active sur la question de l'abrogation de la neutralité du net et l'entreprise elle-même est aussi pro-net neutralité.

Sur Reddit, le DG Steve Huffman a diffusé un communiqué signé par lui-même et le fondateur Alexis Ohanian pour remercier ses utilisateurs pour leur mobilisation et exprimer sa déception et son désir de riposter.

"Quoiqu'il en soit, le vote de ce jour est un début, pas une fin. Si le combat pour préserver la neutralité du net va être plus long que ce que nous espérions, c'est loin d'être terminé."

"Nombre d'entre vous ont demandé ce qui venait maintenant. Nous ne le savons pas encore exactement, mais il semble probable que la décision de la FCC soit contestée en justice rapidement, et nous soutiendrons cet appel. Il est également possible que le Congrès décide de s'emparer du sujet et crée des règles fortes et applicables sur la neutralité du net qui ne soient pas sujettes aux revirements politiques de la FCC. Néanmoins, ce sera un processus complexe et qui prendra du temps."

"Ce qui est sûr, c'est que Reddit continuera à être impliqué dans la question de la meilleure manière que nous connaissons: en cherchant toutes les occasions pour amplifier vos voix et les partager avec ceux qui ont le pouvoir de faire la différence." 

Retrouvez son communiqué in extenso ici.

Twilio

Business Insider a reçu un communiqué de Twilio, signé par sa directrice juridique Karyn Smith.

"Le vote de ce jour pour revenir sur les protections de la neutralité du net est un signal clair que la FCC s'éloigne de son rôle de protecteur des consommateur. Un internet ouvert est vital pour garantir la concurrence et encourager l'innovation — et pour cela il nous faut des règles de base et un processus transparent pour les faire appliquer. Nous nous tenons à disposition pour Congrès pour mettre en place des règles simples et un processus transparent pour les faire respecter. Il devrait aussi rappeler à la FCC que son rôle est de s'assurer que les consommateurs ont accès aux communications qu'ils souhaitent recevoir."

Le président et directeur juridique de Microsoft Brad Smith a déclaré sur Twitter:

"L'internet ouvert profite aux consommateurs, entreprises & toute l'économie. Cela a été mis en péril par l'abrogation de la neutralité du net par la FCC aujourd'hui"

La COO de FacebookSheryl Sandberg s'est exprimée sur sa page Facebook:

"La décision de la FCC d'aujourd'hui pour mettre fin à la neutralité du net est décevante et nuisible. Un internet ouvert est déterminant pour de nouvelles idées et opportunités économiques — et les FAI ne devraient pas être en mesure de décider ce que les gens voient en ligne ou faire payer plus pour certains sites. Nous travaillons déjà avec certains membres du Congrès et d'autres pour faire en sorte qu'internet soit gratuit et ouvert pour tout le monde."

Le cofondateur et DG d'Airbnb Brian Chesky a abondé sur Twitter, en son nom et celui de son entreprise: 

"Le vote de la FCC pour abroger la neutralité du net est une erreur & décevant. Un internet gratuit et ouvert est décisif pour l'innovation, une société ouverte, & un accès large à des opportunités économiques. @Airbnb continuera à défendre la neutralité du net."

Version originale: Caroline Cakebread/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Donald Trump vient de faire abolir la neutralité du net aux Etats-Unis — voici pourquoi le président américain y est opposé

VIDEO: Voici à quoi ressemble le cannabis sous un microscope