Un proche d'Emmanuel Macron pense que la Russie a lancé une campagne de déstabilisation contre le candidat à la présidentielle

L'ex-ministre et candidat à la présidentielle Emmanuel Macron à Courbevoie, le 31 janvier 2017. REUTERS/Christian Hartmann

Une campagne de déstabilisation en provenance de Russie viserait la campagne d'Emmanuel Macron.

C'est ce qu'a affirmé le secrétaire général du mouvement En Marche!, Richard Ferrand, sur France 2, lundi matin.

La campagne d'Emmanuel Macron serait victime de cyberattaques "sur ses sites et bases de données" et ferait également l'objet d'articles de désinformation relayés par des médias proches de Moscou. 

"Nous subissons des centaines voire des milliers d'attaques sur notre système numérique (...) et comme par hasard cela provient des des frontières russes", a affirmé Richard Ferrand.

Elles s'ajoutent à des informations infondées relayées par des médias russes. Dans les colonnes du site russe Sputnik, Emmanuel Macron a été récemment accusé par le député Les Républicains Nicolas Dhuicq d'être un "agent du grand système bancaire américain". Et le journal russe Izvestia rapportait que le fondateur de WikiLeaks Julian Assange aurait des "informations intéressantes" sur le candidat. 

Pour l'équipe d'Emmanuel Macron, le candidat serait ciblé car il défend un projet d'une "Europe forte, une Europe qui se développe et une Europe qui pèse lourd, y compris face à la Russie" et qu'"un certain nombre de médias russes manifestement ne veulent pas."

Les candidats à la présidentielle française redoutent une ingérence similaire aux Etats-Unis, où la candidate démocrate à l'élection présidentielle, Hillary Clinton, a subi de nombreuses cyberattaques en provenance de Russie

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Facebook se lance dans la traque des fausses informations — voici pourquoi c'est une décision risquée

Nouveau ! Découvrez BI Intelligence Profitez dès maintenant de notre offre de lancement ›

Contenu Sponsorisé

Entrepreneurs: 6 conseils à suivre quand on démarre

  1. Cela compense tout ce que fait la CIA-NSA pour nous vendre ce drone (made in America), pour que la France continue d'être le larbin de Washington...

Laisser un commentaire

Copyright © 2016 Business Insider Inc. Tous droits réservés. Conditions d'utilisations | Charte de protection des données | Publicité

Editions Internationales US UK DE FR AUS ID IN MY SG PL SE NL