Le groupe de luxe suisse Richemont est la plus forte baisse du Stoxx 600 ce vendredi 18 mai 2018, après avoir publié un chiffre d'affaires annuel inférieur aux attentes, en raison d'un pôle montres qui peine toujours à séduire les millennials.

Le numéro deux mondial du luxe derrière LVMH possède des marques d'horlogerie prestigieuses comme IWC ou Jaeger-LeCoultre, dont les montres valent plusieurs milliers voire des dizaines de milliers de dollars et sont principalement vendues dans des boutiques.

L'action chutait de 6% à 93,08 francs suisses — environ 78 euros — à 10h30 à la Bourse de Zurich.

Capture d'écran action Richemont 18 mai à 10h30. Investing.com

Le dynamisme du segment joaillerie de Richemont a compensé un pôle montres qui reste en retrait et ayant permis une hausse des ventes de 8% à taux de change constant sur l'exercice annuel clos au 31 mars. Le consensus donnait une croissance de 9,3%.

Tout comme ses concurrents, Richemont s'emploie à développer ses opérations en ligne, devenues un important vecteur de croissance, pour attirer une clientèle plus jeune, plus habituée à lire l'heure sur son smartphone ou sur une smart watch que sur une montre traditionnelle. 

Le groupe de luxe suisse Richemont a ainsi lancé une nouvelle marque de montres baptisée Baume, dont il espère que les modèles, moins chers qu'à l'habitude, séduiront les millenials. Ils seront exclusivement vendus en ligne à un prix de départ de 560 dollars (475 euros).

Par ailleurs, Richemont a ainsi pris tout récemment le contrôle de Yoox Net-a-Porter moyennant 2,8 milliards d'euros mais sa stratégie numérique a subi un léger revers avec le départ de son responsable de la technologie ce mois-ci après quatre mois d'exercice.

"Notre approche de long terme ne nous empêche pas d’envisager de nouveaux investissements ou cessions, ainsi que nous l’avons démontré au cours de l’année passée", déclare le groupe suisse dans un communiqué.

Le bénéfice net a augmenté de 1% à 1,221 milliard d'euros sur l'exercice 2017-2018, bien en deçà du consensus Reuters qui donnait 1,719 milliard, en raison, notamment, de rachats de stocks de montres pour un montant de 203 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires annuel a atteint 10,979 milliards d'euros, moins que le consensus (11,218 milliards).

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Cet iPhone X à 4000$ a sa propre batterie solaire — et le premier sera envoyé à Elon Musk

VIDEO: La Chine construit un méga-aéroport à Pékin qui ouvrira en 2019