Le géant Sanofi va s'aider d'une IA pour produire les vaccins du futur

Sanofi s'est allié avec la biotech américaine Berg, spécialisée en intelligence artificielle (IA), pour travailler sur la prochaine génération de vaccins contre la grippe, rapporte Sciences et Avenir, qui cite le communiqué de Berg publié lundi 30 octobre 2017.

D'après le communiqué, la biotech basée à Boston (Etats-Unis) utilisera son IA afin d'analyser une grande quantité de données mises à disposition par Sanofi afin d'identifier "des signatures moléculaires et des biomarqueurs", qui permettront de mettre au point des vaccins plus efficaces, a précisé Niven Narain, cofondateur de Berg.

Une telle analyse de données à grande échelle n'est pas possible avec les méthodes traditionnelles. Berg utilise déjà son IA dans des recherches en oncologie, neurologie et dans les diabètes. 

La future génération de vaccins anti-grippaux que Sanofi ambitionne de produire aura pour but d'immuniser les patients contre plusieurs souches de virus et sur plusieurs saisons. Actuellement, les vaccins anti-grippaux doivent être renouvelés chaque année pour s'adapter au virus. 

Il y a de plus en plus d'expérimentations avec des intelligences artificielles dans le domaine de la santé.

En analysant les scanners médicaux de patients, un algorithme d'apprentissage automatique pourrait bientôt détecter les maladies — mortelles — avant que les signes ne soient visibles, ce qui ouvre des perspectives d'une radiologie de précision à l'avenir.

L'an dernier, des chercheurs de Google ont mis au point une IA capable de diagnostiquer une maladie de l'œil — la rétinopathie diabétique — qui touche, à des stades différents, environ 50% des diabétiques.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : 29 personnalités qui ont réussi partagent leurs meilleurs conseils de carrière pour ceux qui la démarrent

Nouveau ! Découvrez BI Intelligence Profitez dès maintenant de notre offre de lancement ›

Contenu Sponsorisé

La plupart des données de l'IOT industriel sont inutiles pour les entreprises, à moins d'adopter ces 2 tendances technologiques

  1. HANNIBAL5812

    Des vaccins qui ne rendent pas malade donc ? Sanofi est aussi allié avec Lonza une grande société Suisse qui crée des vaccins qui ciblent les antigènes HLA pour éviter de déclencher des maladies auto-immunes (les vaccins actuels en sont donc des déclencheurs). Les dirigeants de Sanofi et leurs supports devront-ils un jour comparaître devant un Nuremberg bis ?

Laisser un commentaire

Copyright © 2016 Business Insider Inc. Tous droits réservés. Conditions d'utilisations | Charte de protection des données | Publicité

Editions Internationales US UK DE FR AUS ID IN MY SG PL SE NL