Des militants de Greenpeace inspectent une rivière à San Juan dans les Philippines. REUTERS/Erik De Castro

L'Insee vient de publier ce lundi 11 septembre 2017 une étude sur les investissements des entreprises du secteur industriel français de 20 salariés ou plus pour protéger l'environnement.

Selon cette étude, ces dernières ont dépensé 1,6 milliard d'euros dans des investissements ou des études pour protéger l'environnement en 2015, soit légèrement moins (-1%) qu'en 2014.

C'est la deuxième année consécutive que les investissements sont en baisse, puisqu'ils étaient déjà en recul de 3% en 2014. 

Plus d'un tiers (39%) des dépenses engagées par ces entreprises sont destinées à lutter contre la pollution ou à limiter les émissions de gaz à effet de serre. 

Dans le cadre de son plan climat, le gouvernement s'est récemment fixé comme objectif d'atteindre une "neutralité carbone" à l'horizon 2050, autrement dit que le niveau des émissions de gaz à effet de serre ne dépasse pas les émissions capturées par les forêts ou d'autres procédés.

Les autres dépenses concernent notamment les eaux usées (251 millions d'euros), les sols (173 millions d'euros) et les déchets (166 millions d’euros). 

Ces 1,6 milliard d'euros proviennent pour 71% de quatre secteurs dont les activités présentent le plus de risques d'affecter l'environnement. 

Voici les 4 secteurs de l'industrie française qui dépensent le plus d'argent (dans l'ordre décroissant) pour l'environnement, selon l'Insee. 

4. Industrie chimique — 215 millions d'euros 

3. Industries agroalimentaires — 260 millions d'euros

2. Industrie métallurgique — 275 millions d'euros 

1. Industrie énergétique — 391 millions d'euros

EDF

Un employé EDF sur le site EPR de Flamanville, le 16 novembre 2016. REUTERS/Benoit Tessier

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les millennials savent exactement pourquoi ils choisissent une banque — et leurs raisons sont différentes de celles de leurs parents