Le succès de Snapchat auprès des jeunes utilisateurs lui a permis de capter un segment important de l'audience de Facebook. Désormais, Snapchat s'attaque à un autre pilier majeur de l'activité de Facebook: les annonceurs. 

Snapchat lance deux nouveaux outils pour renforcer son offre publicitaire, dont l'un vise directement une source clé du chiffres d'affaires publicitaire de Facebook sur mobile.

Les annonceurs pourront enchérir sur de la pub à la performance pour l'installation d'applications. Autrement dit cibler des utilisateurs de Snapchat susceptibles d'installer son appli. Snapchat cible ses publicités d'installations d'applis, qui demandent aux utilisateurs de balayer vers le haut pour voir des vidéos en plein écran, grâce à une technologie de machine learning développée en interne.

 

"Nous avons écouté attentivement les annonceurs et sommes heureux d'annoncer que nous proposons une offre sur les installations d'applis", a indiqué à Business Insider US Peter Sellis, directeur du produit monétisation à Snap Inc., la maison-mère de l'appli Snapchat. "C'est un nouveau moyen efficace de générer des installations d'applis directement depuis Snapchat."

Le marché des publicités d'installation d'application croît rapidement, avec un chiffre d'affaires qui devrait dépasser 7 milliards de dollars aux Etats-Unis d'ici fin 2020, selon un rapport de BI Intelligence. C'est aussi une source de revenus importante pour l'un des principaux rivaux de Snapchat, Facebook. Les publicités d'installation d'applis représentaient 17% du chiffre d'affaires total de Facebook en 2015

"La découverte d'applis est fortement influencée par les plateformes sociales, et Snap doit jouer un rôle important dans ce domaine", a dit John Hession, vice-président responsable du développement chez Gametime, dans un email à Business Insider US. Gametime a été l'un des premiers béta-testeurs de ce système d'enchères à la performance. 

John Hession a dit que les résultats obtenus par Gametime avec ses publicités d'installation d'application sur Snapchat "étaient comparables à ceux obtenus via d'autres grandes plateformes", mais que les taux d'installation sur Snapchat étaient impressionnants en comparaison avec d'autres concurrents "qui affichaient davantage d'impressions publicitaires et dépensaient plus d'argent".

Un ciblage plus intelligent 

Beats a été l'une des premières entreprises à faire de la pub en utilisant un filtre de Snapchat. Business Insider

Hormis les publicités d'installation d'application, Snapchat renforce aussi son ciblage publicitaire. Pour la première fois, les annonceurs peuvent cibler les utilisateurs de Snapchat qui ont déjà interagi avec d'autres publicités précédemment proposées sur l'appli.

Par exemple, si un annonceur achète le plus cher des filtres à selfie Snapchat (baptisé "Lenses" par l'entreprise) pour une campagne nationale, l'acheteur peut désormais cibler à nouveau ces mêmes utilisateurs plus tard, avec l'une des vidéos publicitaires plein écran de Snapchat.

Affiner le ciblage pour les annonceurs sera essentiel pour que Snapchat puisse développer ses recettes publicitaires encore balbutiantes, représentant 404 millions de dollars de chiffre d'affaires l'an dernier.

Snapchat travaille actuellement avec 15 partenaires externes pour vendre son inventaire, et en janvier dernier, l'entreprise a signé un contrat avec Oracle Data Cloud pour montrer des publicités en fonction de ce que les utilisateurs achètent dans la vraie vie.

Version originale: Alex Heath/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : La direction de Snapchat commence à montrer son irritation face aux clones en série de Facebook

VIDEO: Voici la bonne façon de manger des sushis, selon le célèbre chef japonais Nobu Matsuhisa