Le logo Nike Swoosh peut être vu en évidence au sommet des chaussettes de Kevin Durant. Ezra Shaw/Getty Images

  • Nike est le nouvel équipementier de la NBA et cet accord comprend les chaussettes.
  • Nike a déboursé 1 milliard de dollars sur huit saisons pour avoir le droit de voir son logo porté par tous les joueurs.
  • Stephen Curry et James Harden ne sont pas des basketteurs sous contrat avec Nike et ne veulent apparemment pas voir le swoosh de la marque près de leurs chaussures.

La NBA a subi une refonte majeure cette saison: Nike et la ligue ont signé un contrat d'un milliard de dollars selon Darren Rovell d'ESPN pour que le groupe américain devienne le fournisseur officiel d'équipements de la NBA.

Un mois après le début du nouveau contrat, Nike et la NBA ont déjà des problèmes. Le plus important d'entre eux est la propension inquiétante de maillots déchirés, un problème sur lequel Nike a dit travailler.

Mais un autre problème potentiellement plus grand est passé inaperçu: des stars de la NBA semblent faire tout leur possible pour cacher le logo de Nike sur certains équipements.

En plus d'ajouter des encarts publicitaires sur les maillots, la NBA a également autorisé Nike à ajouter son logo sur les équipements, ce qu'Adidas ne pouvait pas faire avec le précédent contrat. Au-delà du maillot et du short, Nike fournit également les chaussettes, remplaçant au passage Stance. Dès lors, la présence du swoosh de Nike sur les chaussettes a été moins remarquée.

Mais le problème avec l'emblème de Nike sur les chaussettes réside dans le fait qu'il soit si près des chaussures, devenues une grande source de revenue pour les joueurs NBA. Ainsi, deux des plus grandes stars de la ligue, Stephen Curry, champion en titre, et James Harden, ne veulent pas du swoosh près de leurs chaussures montantes.

Stephen Curry est sous contrat avec Under Armour. Depuis que Nike a obtenu ce contrat d'équipementier, Curry a roulé ses chaussettes, cachant de fait le swoosh. Si on compare avec la façon dont son coéquipier Kevin Durant porte ses chaussettes — en haut de cet article — on voit une nette différence.

Steph Curry fait rouler ses chaussettes cette saison, ce qui cache le logo Nike. Ezra Shaw/Getty Images

Selon une source proche de la NBA, il n'y a rien dans le règlement de la NBA qui interdirait à un joueur de rouler ses chaussettes. Harden, l'égérie NBA d'Adidas, avait déjà roulé ses chaussettes de la même manière que Curry. Comme l'a d'abord noté Paul Lukas d'Uni Watch, il semble aller un cran plus loin, en coupant le haut des chaussettes et ainsi faire disparaître le logo Nike.

James Harden semble couper ses chaussettes Nike pour faire en sorte de faire disparaître le logo swoosh. Brandon Dill/AP

Et ce n'est pas la première fois qu'il le fait. Harden semble avoir coupé le haut de ses chaussettes lors d'au moins trois autres matchs cette saison.

George Bridges/AP; Chuck Burton/AP; Michael Wyke/AP

Il est difficile de savoir clairement si le retrait du logo Nike viole les règles de la NBA. Il a été suggéré à Business Insider que Harden faisait juste rouler ses chaussettes d'une manière qui laissait à penser que les chaussettes avaient été coupées. Harden a roulé ses chaussettes plus tôt dans la saison, comme on le voit sur cette photo. Pourtant, au regard des photos ci-dessus, il semble assez clair qu'il coupe maintenant ses chaussettes de façon à faire disparaître le logo de Nike.

Plus tôt cette saison, Harden roulait déjà ses chaussettes. Ezra Shaw/Getty Images

Si Curry et Harden avaient roulé ou coupé leurs chaussettes la saison dernière, cela n'aurait pas changé grand chose, l'équipementier Stance n'étant pas considéré comme un rival majeur d'Under Armour ou d'Adidas. Un coup d'œil dans les archives photographiques montre d'ailleurs que Curry (à gauche sur la photo ci-dessous) et Harden (à droite) ne semblent pas tenter de cacher le logo circulaire de Stance lors de la saison 2016-2017.

Chaussettes portées durant la saison 2016-2017 portées par Curry (deux à gauche) et Harden (deux à droite). Marcio Jose Sanchez/AP; Ezra Shaw/Getty Images; Bob Levey/Getty Images; Ronald Martinez/Getty Images

Jusqu'à présent, ce jeu de cache-cache semble être limité à Curry et Harden, parmi les plus grandes stars de la NBA. Une rapide enquête auprès d'autres joueurs de haut niveau — qui ne portent pas de Nike — n'a pas révélé des mesures similaires pour cacher le swoosh sur les chaussettes.

Ce n'est pas un problème nouveau pour les sponsors des plus grandes ligues de sport.

L'exemple le plus connu ces dernières années est celui de Microsoft qui a payé 400 millions de dollars à la NFL — la ligue de football américain — pour que sa Surface soit la tablette officielle de la ligue. Malheureusement pour Microsoft, les présentateurs du réseau de chaines TV ont passé les premiers mois à appeler ces tablettes "iPads".

Dans ce cas, Microsoft et la NFL ont "coaché" les animateurs pour qu'ils prononcent le bon nom, et cela a finalement fonctionné.

À moins de modifier le règlement et de menacer les joueurs de lourdes amendes, Harden et Curry pourraient ne pas changer leurs habitudes. Une malchance pour Nike, surtout si davantage de de joueurs leur emboîtent le pas.

Version originale: Cork Gaines/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Apple travaillerait sur un casque futuriste — et il pourrait être commercialisé à partir de 2020