L'acteur Steven Seagal est l'ambassadeur de la crypto-monnaie controversée Bitcoiin2Gen. The Straits Times

S'il y a quelque chose dont les crypto-monnaies ne manquent pas, c'est de l'engouement des célébrités pour ces dernières. 

Entre le rappeur 50Cent qui a gagné 7 millions de dollars grâce à des bitcoins qu'il avait achetés en 2014, à l'acteur Jamie Foxx qui fait la promotion d'une vente de jetons de la plateforme d'échanges Cobinhood, il semblerait que les crypto-monnaies ont leur propre casting de stars.

L'acteur américain Steven Seagal est la dernière personnalité à monter dans le wagon et il est loin devant tous ses confrères en matière de soutien affiché aux crypto-monnaies. 

En effet, dans un tweet posté le 19 février 2018, Steven Seagal a annoncé qu'il était devenu l'ambassadeur mondial d'une nouvelle crypto-monnaie, le Bitcoiin 2nd Generation (B2G), en amont de son ICO. 

Respectueusement appelé "Maître Zen", Steven Seagal, selon un communiqué officiel, a été choisi pour ses principes philosophiques et spirituels qui sont en harmonie avec les objectifs de B2G d'autonomisation à travers la provision d'un système de paiement décentralisé peer-to-peer. 

Ses contributions envers les causes caritatives, ses nombreux talents et sa personnalité admirable ont été également cités comme raisons de sa nomination en tant qu'ambassadeur de marque. 

C'est probablement la première fois qu'une célébrité a accepté d'endosser la responsabilité de représenter littéralement une crypto-monnaie. 

Selon son site officiel, B2G s'autofinance avec son propre écosystème, portefeuille, machines à miner et permet des échanges de jetons vers des jetons alternatifs ou des monnaies-Fiat comme l'euro, le dollar etc. 

Affirmant être une version plus avancée du bitcoin original, B2G avance avoir raccourci le temps des transactions, proposer des frais de transactions moins coûteux et offrir un système de blockchain plus efficace. 

Le soutien affiché par l'acteur Steven Seagal envers cette crypto-monnaie pourrait être éclipsé par les critiques concernant le B2G. 

Dans un article publié sur le site d'information sur les monnaies virtuelles CoinDesk, B2G a été critiqué pour avoir des points communs avec des systèmes d'investissements pyramidaux et la confusion potentielle que son nom, très proche de celui du bitcoin, pourrait créer chez les novices dans le domaine. 

Dans son livre blanc, le B2G n'indique pas non plus quels problèmes il compte régler et aucun nom n'est donné concernant ses premiers investisseurs sur leur page d'accueil. Cela explique pourquoi cette crypto-monnaie semble un peu louche aux yeux de certains. 

Mais le soutien public de Steven Seagal pour cette crypto-monnaie pourrait être de courte durée si elle n'est pas bien gérée. 

"Les célébrités et autres utilisent les médias sociaux pour encourager les gens à acheter des actions et autres investissements", a dit l'autorité américaine des marchés financiers (SEC) en novembre 2017 dans un communiqué publié sur leur site.

"Ces soutiens affichés pourraient être illégaux s'ils ne dévoilent pas la nature, la source et le montant de la compensation directe ou indirecte qu'ils reçoivent en échange de leur soutien."

Version originale: Jonathan Loh/Business Insider Singapour

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le fondateur d'Ethereum prévient que les crypto-monnaies pourraient 'chuter à près de zéro à tout moment'

VIDEO: Ceci est une rampe de piscine pour les animaux — elle doit les empêcher de se noyer