Google CEO Sundar Pichai speaks during the presentation of new Google hardware in San Francisco, California, U.S. October 4, 2016.

Sundar Pichai, DG de Google. REUTERS/Beck Diefenbach

Google a créé un incubateur interne appelé Area 120. Il a pour vocation de structurer l'ambition de l'entreprise de laisser ses employés explorer des idées nouvelles.

Un premier projet vient de sortir.

"Chez Google, nous avons toujours fortement encouragé les gens à aller travailler sur de nouveaux projets et beaucoup de nos produits ont été développés en interne de cette manière", avait expliqué le patron de Google, Sundar Pichai, dans un entretien avec Forbes en 2016. "Vu notre taille, on veut s'assurer qu'il y ait une façon réfléchie d'offrir à ces projets les moyens d’être ambitieux".

Pichai a confirmé que l’incubateur, dont l'existence avait été révélée en premier par le site The Information, joue sur les fameux 20% de temps que les employés de Google peuvent utiliser pour travailler sur des projets personnels.

Des équipes au sein de Google peuvent proposer un business plan à l’incubateur et si elles sont retenues, elles peuvent rester dans le programme jusqu’à six mois, a expliqué Pichai.

Voici la définition originelle des 20% donnée par Larry Page et Sergey Brin, les fondateurs de Google, dans leur document d’introduction en Bourse en 2004:

"Nous encourageons nos employés, en plus de leurs projets habituels, à consacrer 20% de leur temps à travailler sur ce qu’ils pensent pourrait profiter le plus à Google. Cela leur permet d’être plus créatifs et innovants. Beaucoup de nos plus importants progrès ont été obtenus de cette manière."

Version originale : Jilian D’Onfro/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Il existe une version secrète de Tinder pour les gens riches et célèbres