Une promo Techstars en 2014. La première en France arrive en septembre 2017. Facebook/Techstars

Après Berlin et Londres, l'accélérateur américain de startups Techstars s'installe à Paris. C'est le 27e du nom dans le monde.

Techstars a accompagné des startups comme Sphero (90 millions de dollars levés) ou Ginger.io (28 millions de dollars levés).

Fondé en 2006 à Boulder dans le Colorado, par David Cohen, David Brown, Brad Feld et Jared Polis, Techstars a déjà accompagné plus de 1000 startups internationales. Elles ont levé plus de 3 milliards de dollars à l’issue du programme. Le montant moyen est de 3,4 millions de dollars. La valeur du portefeuille s’élève à 7,8 milliards de dollars, assure Techstars.

A Paris, Techstars intègre les locaux du Partech Shaker, le campus de startups en phase d'amorçage créé par le fonds d’investissement Partech Ventures.

Le premier programme d'accélération commencera en septembre prochain. Il se déroulera sur 13 semaines, de l'idée originale au financement. 1000 candidatures spontanées sont attendues sur le site internet de Techstars. Mais l'accélérateur revendique un recrutement "exclusif": il annonce qu'en général, moins de 1% de dossiers présentés sont acceptés.

La société française Leka a fait partie l'an dernier de 10 startups sélectionnés pour le programme Techstars à Kansas City.

"On attendait le bon partenaire et les bons investisseurs", a précisé ce matin Bertier Luyt, Managing Director de Techstars Paris, lors du lancement officiel. "Notre relation avec Partech, qui fréquentait déjà assidûment nos programmes et a souvent investi dans nos startups, a été décisive dans la mise en place de cette nouvelle implantation."

Cinq groupes français sont partenaires de l'incubateur parisien: Air Liquide, Groupama, FDJ, Renault et sa filiale RCI Bank and Services, ainsi que Total.

 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les startups tech en Europe lèvent désormais plus d'argent auprès de fonds privés qu'en Bourse — et c'est une bonne nouvelle