Tesla dévoilé une image "teaser" en avril pour son camion semi-remorque. Screenshot/ TED Talk 2017

Tesla développe un camion (semi-truck) électrique en conduite autonome et capable d'évoluer en "formations" (platoon) qui suivent un véhicule de tête, et le constructeur automobile est proche de tester un prototype, selon une discussion par courriels entre Tesla et le Department of Motor Vehicles (DMV) du Nevada, dont Reuters a pris connaissance.

Entretemps, Tesla a rencontré des responsables californiens mercredi pour "évoquer ses travaux sur les camions autonomes", a dit à Reuters Jessica Gonzalez, porte-parole du DMV.

Tout cela montre que Tesla incorpore une technologie de conduite autonome - ce qui est nouveau - dans un camion électrique qu'il compte dévoiler en septembre, selon ses propres dires, et progresse vers des tests en temps réel.

Il y a un an, Elon Musk avait annoncé son intention de produire un poids lourd électrique. En avril, il tweetait que le semi-remorque serait révélé en septembre, et a répété cet engagement lors de l'assemblée générale annuelle des actionnaires en juin, mais il n'avait jamais mentionné la conduite autonome.

Tesla ne cesse de mettre en avant ses capacités de conduite autonome pour ses voitures de luxe, y compris le Model 3 pour le marché de masse, qu'il commence à fabriquer.

Les poids lourds sont considérés comme un bon test des capacités de conduite autonome car ils sont moins soumis aux aléas du trafic urbain que les automobiles et leur vitesse sur autoroute est relativement constante.

Des technologies de conduite en "formations" sont également testées car on y décèle la possibilité de réduire le nombre de chauffeurs sur les trajets.

Tesla s'est refusé à tout commentaire. Des responsables du Nevada ont confirmé la réunion avec Tesla, ajoutant que ce dernier n'avait pas encore sollicité de licence. Ils n'en ont pas dit davantage.

Scepticisme

Elon Musk doit faire face au scepticisme sur la capacité de l'entreprise à livrer des camions électriques autonomes. En effet, les limites de l'autonomie des batteries ont jusque-là largement contribué à ce que les fabricants de camions ne se lancent pas sur la production de véhicules électriques qui voyagent sur de longues distances à travers des pays ou des continents.

Cité par nos confrères de Business Insider US, le chercheur Venkat Viswanathan, de l'Université de Carnegie Mellon, spécialiste des batteries lithium-ion, a indiqué que les camions électriques n'étaient pas encore économiquement possibles aujourd'hui.

"Votre cargaison devient essentiellement la batterie", a déclaré Viswanathan au sujet des batteries massives qui seraient nécessaires pour faire concurrence avec le diesel.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le patron du CNES estime que les projets d'Elon Musk pour Mars sont de la 'science-fiction'

VIDEO: LeBron James explique comment être un bon leader