Warner Bros

La science n'est pas capable de déterminer si votre entourage est bon ou mauvais. Mais elle pourrait bientôt détecter si certains de vos proches prennent du plaisir à vous faire du mal.

Un champ de recherche assez nouveau en matière d'études de personnalité s'intéresse aux traits caractéristiques de la "misanthropie": des traits qui conduisent certaines personnes à faire du mal aux autres pour leur bénéfice personnel. Des psychologues ont établi une "triade noire" caractéristique de personnalités nuisibles: narcissisme, psychopathie (ou manque d'empathie), et Machiavélisme (ou tendance à manipuler les autres).

Chacune de ces caractéristiques rend une personne stressante pour son entourage. Ensemble, ils donnent lieux à une stratégie "hostile et égoïste" visant à avancer au détriment d'autrui. 

Désormais, certains chercheurs estiment qu'un quatrième trait de personnalité devrait rejoindre la triade: le sadisme, ou la recherche du plaisir dans la souffrance des autres.

Pourquoi tenir compte du sadisme

Le sadisme a une longue histoire. Les sadiques prennent plaisir à faire du mal aux autres. Ils sont les plus redoutables des méchants — réels ou imaginaires à l'instar de Ramsay Bolton de "Game of Thrones."

Mais l'idée du sadisme est assez nouvelle dans un contexte clinique. C'est lié, entre autres, au fait que l'étude de la personnalité, et de ses traits les plus sombres, est encore assez récente et peu développée. Mais c'est aussi parce que les traits caractéristiques du sadisme, avec ceux de la triade noire, sont difficiles à distinguer des autres avec une précision clinique.

Même les articles qui défendent le concept d'une "tétrade noire" dont le sadisme ferait partie, reconnaissent que ses effets sont difficiles à distinguer des traits existants de la triade noire. 

Néanmoins, de plus en plus de travaux constatent qu'il y a une corrélation entre le sadisme et des comportements cruels comme le trolling et le cyberharcèlement.

Le test du sadisme

Pour développer un test rigoureux du sadisme, des chercheurs ont compilé une liste de questions destinées à révéler la part sadique d'une personnalité.

La première version comportait 20 questions. Les personnes interrogées devaient dire dans quelle mesure elles étaient d'accord ou pas avec une liste d'affirmations (plutôt flippantes), sur une échelle de 1 (pas du tout d'accord) à 5 (totalement d'accord). 

  1. Je me suis moqué(e) de gens pour qu'ils sachent que c'est moi qui domine.
  2. Les gens font ce que je veux parce qu'ils ont peur de moi.
  3. Quand je dis aux gens quoi faire, ils savent qu'il faut le faire. 
  4. Je ne me lasse pas de mettre la pression sur les gens. 
  5. Je suis capable de faire du mal à quelqu'un si cela signifie que je suis aux commandes.
  6. Je contrôle mes amis par intimidation. 
  7. Quand je me moque de quelqu'un, c'est amusant de le voir s'énerver. 
  8. Etre méchant avec les autres peut-être excitant. 
  9. Quand je m'ennuie, embêter les autres me fait du bien.
  10. J'ai blessé des proches par plaisir.
  11. J'aime humilier les autres.
  12. Je prends du plaisir à me moquer des gens devant leurs amis.
  13. Je pense à harceler les autres pour m'amuser.
  14. J'ai arnaqué des gens parce que j'aime ça.
  15. Je pense à faire du mal aux gens qui me dérangent.
  16. Je suis capable de mentir à quelqu'un pour l'énerver.
  17. J'ai volé des gens sans me soucier des conséquences.
  18. Faire les autres se sentir mal me fait me sentir bien. 
  19. Je suis rapide lorsqu'il s'agit d'humilier les autres.
  20. J'ai embêté des gens sans sentir de remords.

Quand 199 étudiants ont fait le test, les résultats étaient prometteurs mais pas concluants. 

Le test, ont conclu les chercheurs, était bon pour mesurer le sadisme et les traits de la triade noire. Et il montre qu'il y a des tendances spécifiques que l'on peut interpréter chez les personnalités misanthropes. Mais il n'était pas assez précis pour permettre d'identifier le sadisme comme un trait distinct de la psychopathie ou des autres piliers de la triade noire.

Les chercheurs ont donc éliminé les questions qui recoupaient trop d'autres traits et ont réessayé avec une version du test à neuf questions:

  1. Je me suis moqué(e) de gens pour qu'ils sachent que c'est moi qui domine.
  2. Je ne me lasse pas de mettre la pression sur les gens. 
  3. Je suis capable de faire du mal à quelqu'un si cela signifie que je suis aux commandes.
  4. Quand je me moque de quelqu'un, c'est amusant de les voir s'énerver. 
  5. Etre méchant avec les autres peut-être excitant. 
  6. Je prends du plaisir à me moquer des gens devant leurs amis.
  7. Regarder des gens commencer à se disputer m'excite. 
  8. Je pense à faire du mal aux gens qui me dérangent.
  9. Je ne ferai pas du mal à quelqu'un à dessein, même si je ne l'aime pas.

Cette fois-ci, quand 202 étudiants ont fait le test, les résultats étaient plus nets. Il y a toujours une corrélation avec les autres traits de la triade noire, mais le test a permis de montrer aussi que le sadisme est dans une catégorie distincte. Dans les deux tests, les hommes avaient des scores plus élevés que les femmes sur les traits négatifs. Les résultats ont été publiés dans la revue Personality and Individual Differences.

Les chercheurs ont observé qu'il y a encore du travail à faire pour affiner leur évaluation des personnalités sadiques (Assessment of Sadistic Personality ou ASP), notamment pour soumettre le test à des personnes qui ne sont pas des étudiants contraints de faire le test pour leur note trimestrielle (un échantillon qui n'est pas des plus divers ou représentatif). Mais ils pensent que cela va permettre des progrès significatifs pour comprendre ce qu'est le sadisme d'un point de vue clinique.

Version originale: Rafi Letzer/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : La Norvège a créé une chambre forte pour héberger les livres les plus précieux au monde en cas d'apocalypse

VIDEO: Cette machine est conçue pour remplacer les traverses des voies de chemin de fer — voici comment elle fonctionne