La Première ministre britannique Theresa May prononce son discours sur le Brexit à Lancaster House à London, le 17 janvier 2017. REUTERS/Kirsty Wigglesworth

Le gouvernement britannique déposera ce jeudi un texte de loi demandant au Parlement d'approuver l'engagement de négociations en vue de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, a annoncé la porte-parole de Theresa May, mercredi.

La Cour suprême britannique a rendu mardi un arrêt exigeant que la Première ministre sollicite un vote des parlementaires l'autorisant à invoquer l'article 50 du Traité européen de Lisbonne, point de départ d'une période de deux ans pour parvenir au Brexit.

David Davis, ministre en charge du Brexit, a précisé que le projet de loi serait "le plus simple possible".

La semaine passée, la dirigeante britannique a précisé dans un discours les contours de sa stratégie qui s'oriente vers une rupture franche avec le bloc européen.

Face à cette option et après l'arrêt de la Cour suprême, plusieurs députés, y compris des élus conservateurs, ont demandé à examiner les détails du projet mis au point par le gouvernement avant de se prononcer par un vote.

Dans un premier temps, Theresa May avait exclu l'idée de publier un document dévoilant la stratégie qu'elle entendait suivre dans les discussions avec les négociateurs européens.

Mercredi, la Première ministre a changé de position pour annoncer qu'un "livre blanc" serait soumis à l'attention des parlementaires.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : BREXIT: une décision de justice redonne de l'espoir aux entreprises britanniques