Thomas Pesquet

Thomas Pesquet était en mission sur l'ISS pendant six mois et demi. ESA/NASA

L'astronaute Thomas Pesquet a pris plusieurs centaines, voire des milliers de photos lorsqu'il était en mission pendant six mois et demi à bord de la Station spatiale internationale (ISS).

Mais certaines d'entre elles ont permis de réaliser quelque chose d'inédit: intégrer le tout premier lieu non-terrestre dans l'option Google Street View.

Depuis hier, jeudi 20 juillet 2017, vous pouvez visiter l'ISS en 360° sur Google Street View.

Dans une note de blog repérée par le site Popular Science, l'astronaute français raconte qu'il a photographié pendant quatre mois tous les recoins des 15 modules composant le vaisseau spatial et ses deux véhicules d'amarrage.

Ce projet mené conjointement par la NASA, l'ESA, et les agences spatiales russe et japonaise a été un véritable challenge au niveau technique, précise Thomas Pesquet dans son post de blog. 

En raison des conditions de vie particulières dans l'espace, il n'était pas possible d'utiliser les méthodes habituellement utilisées par Google pour recueillir les données nécessaires pour offrir une vue panoramique d'un lieu donné. Voici comment Google a dû donc procéder:

"Au lieu de ça, l'équipe de Google Street View a travaillé avec la NASA pour mettre au point une méthode de collecte d'images en apesanteur, en utilisant des appareils photos reflex numériques et des équipements déjà disponibles à bord de l'ISS. Ensuite, j'ai pris des photos posées dans l'espace, qui ont été renvoyées sur Terre où elles ont été collées bout-à-bout pour créer une vue panoramique en 360° de l'ISS."

Dans son post de blog, Thomas Pesquet ajoute par ailleurs qu'ils ont dû résoudre toutes sortes de problèmes pour obtenir le résultat final sur Google Street View: 

"L'ISS est remplie d'outils techniques et de nombreux câbles. Elle présente une configuration compliquée également avec des modules qui partent dans toutes les directions — gauche, droite, vers le haut, vers le bas. Et c'est aussi un lieu animé, où les astronautes mènent leurs missions scientifiques et font des tâches de maintenance pendant 12 heures par jour. Il y avait donc beaucoup d'obstacles sur l'ISS et nous avions un temps limité pour prendre ces images."

Mais ce projet a du sens selon Thomas Pesquet, qui est revenu sur Terre le 2 juin dernier:

"Regarder la Terre depuis l'espace m'a permis de voir mon propre monde à travers un prisme un peu différent, et j'espère que la vue de l'ISS offerte sur Google Street View change le regard que vous portez sur le monde aussi."

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : 19 photos époustouflantes prises par l'astronaute Thomas Pesquet depuis l'espace

VIDEO: Voici pourquoi beaucoup de gens commandent du jus de tomate en avion