Les cofondateurs de Wheel Paul Boukadakis etChris Shaheen. Wheel

Tinder se renforce dans la vidéo avec l'acquisition de Wheel, une application de messagerie vidéo collaborative, dont le fonctionnement rappelle les "Live Stories" de Snapchat.

Quatre employés de Wheel, dont les cofondateurs Paul Boukadakis et Chris Shaheen, vont rejoindre l'équipe Tinder à West Hollywood. Les détails de cette opération n'ont pas été précisés, mais Wheel a levé au total 3,2 millions de dollars, selon les données de Pitchbook.

Dans un entretien avec Business Insider, Paul Boukadakis a indiqué que les discussions avec Tinder avaient débuté il y a quelques mois, quand il présenté l'appli Wheel au président de Tinder, Sean Rad

"Ce que nous faisons côté contenu, c'est de mettre une cible jeune en relation autour de la création de contenus", explique-t-il. "Il y avait beaucoup de synergies entre ce que nous faisons et ce qu'ils font." 

Boukadakis, qui devient responsable de projets spéciaux de Tinder, assure que Wheel était conçu pour "abaisser la barrière à l'entrée de la création de contenu" et "faciliter les relations".

Arnold Schwarzenegger surprend des beta testeurs de Wheel en apparaissant dans une video story l'an dernier. Wheel

Plutôt que de faciliter l'échanger de message entre deux personnes, Wheel rassemble des vidéos autour de thèmes spécifiques, comme les vacances ou les sorties scolaires, qui peuvent être enrichies par d'autres. Quand l'appli est sorti en beta l'été dernier, des lycéens ont créé une video story d'imitations d'Arnold Schwarzenegger qui a fini par attiré l'attention de l'intéressé, qui a à son tour ajouté une publication à la story.

Il y a de nombreuses opportunités pour un produit comme Wheel dans Tinder, par exemple en offrant des messages vidéos liés à la fonction de matching de Tinder. Pour l'heure, Boukadakis n'a pas précisé ce qui allait sortir de l'accord sinon qu'ils allaient "rapprocher des gens pour créer". 

Version originale: Alex Heath/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Miranda Kerr, la fiancée du patron de Snapchat, demande pourquoi Facebook lui 'vole' ses idées