La marque 'France' vaut plus grâce à un 'effet Macron' — voici comment l'Hexagone se situe par rapport à 16 autres pays

Emmanuel Macron à Saint-Nazaire, le 31 mai 2017. REUTERS/Stephane Mahe

Il y a d'abord eu un soulagement des marchés financiers et des milieux économiques qui ont vu, avec l'élection d'Emmanuel Macron et la défaite de Marine Le Pen, le spectre d'un "Frexit" s'éloigner. 

Il y a les institutions nationales et internationales qui ont relevé leurs prévisions de croissance pour le PIB français.

Il y a ensuite les investisseurs, notamment internationaux, qui ont été rassurés par les ordonnances sur la loi Travail et qui s'intéressent de plus en plus aux startups françaises. 

Enfin, il y a les touristes qui devaient trouver la France plus attractive après l'élection d'Emmanuel Macron, dans un contexte géopolitique mondial incertain.

Mis bout à bout, ces événements forment "un "effet Macron" qui a augmenté la valeur de la marque France de 27%", indique l'étude Brand Finance Nation Brands 2017 qui vient d'être publiée. 

Ce sondage mesure la puissance et la valeur de la marque nationale de 100 pays en appliquant un mécanisme d'allègement utilisé pour valoriser les plus grosses entreprises de la planète.

Selon l'étude Brand Finance Nation Brands 2017, la valeur de la marque France atteint désormais 2969 milliards de dollars, ce qui maintient le pays à la place de 6ème nation la mieux valorisée au monde. 

Mais il reste des progrès à faire. David Haigh, DG de Brand Finance, prévient ainsi: 

"Si la valeur de la marque augmente, la puissance de la marque France a enregistré une baisse marginale de 79 points l'an dernier à 77,3 points cette année. L'image des investisseurs souffre chez les investisseurs parce que son code du Travail est onéreux. Si le gouvernement Macron parvient à le simplifier et à faire baisser le chômage, la France devrait voir la puissance de sa marque repartir à la hausse."

Voici les 17 pays dont la marque a le plus de valeur au monde en 2017 selon le classement Brand Finance Nation Brands: 

17. Russie — 832 milliards de dollars (+13%) 

Le président russe Vladimir Poutine. REUTERS/Yuri Kochetkov

16. Indonésie — 845 milliards de dollars (+34%) 

Un taxi-moto Uber à Jakarta, 20 septembre 2017. REUTERS/Darren Whiteside

15. Pays-Bas — 1005 milliards de dollars (-10%) 

Les Pays-Bas ont remporté la finale de l'Euro féminin, le 6 août 2017. REUTERS/Yves Herman

14. Suisse — 1014 milliards de dollars (+2%) 

REUTERS/Stefano Rellandini

13. Mexique — 1049 milliards de dollars (+15%) 

Parade militaire pour la fête de l'Indépendance du Mexique, Mexico City, 16 septembre 2017. REUTERS/Henry Romero

12. Espagne — 1410 milliards de dollars (+46%) 

De jeunes espagnols portant les drapeaux catalan et espagnol à Barcelone, le 3 octobre 2017. REUTERS/Jon Nazca

11. Australie — 1505 milliards de dollars (+15%) 

Touristes dans le port de Sydney, 5 juillet 2017. REUTERS/Steven Saphore

10. Corée du sud — 1845 milliards de dollars (+43%) 

People march toward the Presidential Blue House during a protest calling for Park Geun-hye to step down in central

Séoul. REUTERS/Jeon Heon-kyu

9. Italie — 2034 milliards de dollars (+34%)

La Scala de Milan. REUTERS/Stefano Rellandini

8. Inde — 2046 milliards de dollars (-1%) 

Le Hindu festival de Karva Chauth,à Chandigarh. REUTERS/Ajay Verma

7. Canada — 2056 milliards de dollars (+14%) 

Les Invictus Games à Toronto, au Canada. REUTERS/Mark Blinch

6. France — 2969 milliards de dollars (+27%) 

Supporters français pendant le match France-Biélorussie, le 10 octobre 2017. REUTERS/Charles Platiau

5. Royaume-Uni — 3129 milliards de dollars (+6%) 

Des touristes photographient la traditionnelle cabine téléphonique anglaise. REUTERS/Darren Staples

4. Japon — 3439 milliards de dollars (+15%) 

Un théâtre Kabuki à Tokyo. REUTERS/Toru Hanai

3. Allemagne — 4021 milliards de dollars (+4%) 

Tenues traditionnelles de rigueur pour la Fête de la bière à Munich. REUTERS/Michaela Rehle

2. Chine — 10.209 milliards de dollars (+44%) 

Fête nationalie chinoise à Hangzhou, le 29 septembre 2017. REUTERS/Stringer

1. Etats-Unis — 21.055 milliards de dollars (+ 2%)

Selfie devant le National Mall de Washington, Etats-Unis. REUTERS/Joshua Roberts

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les 10 économies les plus compétitives au monde

Contenu Sponsorisé

Entrepreneurs: 6 conseils à suivre quand on démarre

  1. Sylvain

    Une question. Comment se fait-il que dans votre article la Russie soit le seul pays symbolisé par son chef d’état? Je remarque que les autres le sont par des photos fort esthétiques, soit de bâtiments, soit de jeunes femmes ou même d'enfants.

    Il me semble pourtant que la Russie ne manque pas d'enfants, de bâtiments typiques et de belles femmes?

    Pourquoi par exemple ne pas symboliser la France par une photo de Monsieur Macron? Pourquoi un tel traitement particulier réserve à un seul pays ?

    Non, pas la peine de répondre! Nous connaissons déjà la réponse: Monsieur Poutine vous fascine au point que vous avez développé un trouble obsessionnel compulsif. lol

  2. Sylvain

    Considérant que nous sommes au XXIe siècle et que les pays de l'Union Européenne constituent désormais qu'on le veuille ou non un ensemble fortement intégré, j'ai eu la curiosité d'agréger les données de ce rapport de manière à calculer la valeur de la marque 'Made in EU' - ce qui semble permis par la lecture de la méthodologie décrite dans ce rapport.

    J'obtiens une 'Nation Brand Value' pour la "Nation Européenne" de 16099 (USDbn) pour 2017 et de 14102 (USDbn) - soit une croissance de 15%. Ce qui place l'UE en deuxième place mondiale après les USA. [à noter que j'ai exclu la Grande Bretagne pour raison de brexit - autrement la valeur de l'EU serait à peine en dessous des USA]

    Conclusion: Dans la logique de ce classement, la valeur de la marque Union Européenne est supérieure à chacune des états membres, et rend l'ensemble fortement compétitif par rapport aux autres zones équivalente (USA, Chine, ...) - bien plus que ne l'est chaque état membre individuellement. Je suggère qu'il s'agit d'une validation du bien fondé du projet d’intégration européenne, et incidemment du projet de remplacer le 'Made in France' , 'Made in Germany' etc... par 'Made in EU'

    Une autre conclusion possible est que l' "Effet Macron" bénéficie non seulement à la France, mais aussi à l'ensemble de l'EU

    • Luis

      Bonjour et merci car entièrement d'accord avec vous. J'ose rajouter avoir une vision planétaire et n'en déplaise à M.Melenchonn nôtre pays d'avenir c'est : L'UNION EUROPÉENNE et son drapeau le nôtre. l'Allemagne la France l'Italie l'Espagne etc...des RÉGIONS de l'Europe et au final que nous puissions élire un véritable président de l'union européenne nôtre président de demain. Oui je sais, bien des Européens ne sont pas encore prêts et l'actualité brûlante nous le montre, leurs velléité nous font perdre du temps et donc de l'argent. Dommage !!! s'ils pouvaient plutôt transféré leurs énergies dans la construction de cette véritable UNION EUROPÉENNE des citoyens ils seraient les premiers gagnants. Alors OUI au Made in EU je vous suis très bien car la compétitivité s'exerce face aux grands pays : USA, CHINE, INDE comme vous l'avez si bien souligné.

Laisser un commentaire

Copyright © 2016 Business Insider Inc. Tous droits réservés. Conditions d'utilisations | Charte de protection des données | Publicité

Editions Internationales US UK DE FR AUS ID IN MY SG PL SE NL