Devant les bureaux de Grab à Singapour. REUTERS/Edgar Su

Toyota va investir 1 milliard de dollars (851 millions d'euros) dans Grab, une plateforme singapourienne de véhicules de transport avec chauffeur (VTC), qui a racheté une partie des activités d'Uber Technologies en Asie du Sud-Est.

Toyota Motor avance massivement pour dessiner le futur du secteur et rester dans la course à la voiture autonome. Le constructeur a créé une coentreprise avec deux équipementiers japonais dédiée à la recherche et développement (R&D) dans la technologie des véhicules autonomes. Les trois groupes investiront plus 2,31 milliards d'euros.

Cet investissement est le plus important jamais réalisé par un constructeur automobile dans le secteur des VTC, a indiqué la startup créée il y a six ans.

L'investissement de Toyota permettra à Grab, qui compte Didi et SoftBank parmi ses actionnaires, d'étendre encore sa gamme de services, comme la livraison de repas et les paiements numériques, dans la région.

Après l'investissement de Toyota, Grab serait valorisé entre 7 et 10 milliards de dollars selon les sources.

C'est aussi le dernier partenariat en date entre un constructeur automobile de dimension mondiale et une entreprise technologique dans le secteur en pleine croissance des services de mobilité.

Voici quelques-unes de ces alliances depuis le début de l'année:

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Uber s'avoue une nouvelle fois vaincu en Asie et cède ses activités à son rival Grab

VIDEO: Cette carte du monde est faite de petites îles artificielles sur lesquelles on peut se promener